Colloque 2010


Les 2 & 3 novembre 2010, l’IFFRES organisait sont 1er colloque :

« Les fondations, nouvel espace pour de nouvelles synergies entre les entreprises et les acteurs de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur ».

Les Actes sont disponible ICI.

COLLOQUE IFFRES

2 et 3 novembre 2010 à Paris

Centre de Conférence Les Cordeliers de l’Université Pierre et Marie Curie

au cœur du Quartier Latin

 

Créée en 2009, l’IFFRES (Institut Français des Fondations de Recherche et de l’Enseignement Supérieur) est un fonds de dotation qui a pour but de favoriser le mécénat privé au profit de la recherche et de l’enseignement supérieur, de construire de nouveaux types de partenariats et de collaboration entre la recherche et l’enseignement supérieur et les entreprises et de contribuer au développement des fondations de Recherche et de l’Enseignement Supérieur en France.

Afin d’apporter un éclairage politique, économique et juridique, l’IFFRES a donc décidé d’organiser le premier colloque français sur la philanthropie et le mécénat  des entreprises à destination de la recherche et de l’enseignement supérieur.

Les quatre conférences plénières et les seize ateliers, répartis sur deux jours, ont pour ambition, d’une part de mener une réflexion de fond sur le sujet, et d’autre part de faire se rencontrer les entreprises, les fondations et le monde académique de la recherche et de l’enseignement supérieur :

  • Rencontre des entreprises, des fondations et du monde académique de la recherche et de l’enseignement supérieur pour échanger des points de vue, amorcer des partenariats, préparer le futur ;
  • Lieu de réflexion, de proposition d’initiatives et d’actions visant à identifier les bonnes pratiques, les enjeux majeurs et les actions prioritaires pour favoriser et renforcer les liens entre le monde socio-économique et le monde académique de la recherche et de l’enseignement supérieur en France et notamment la création et la réussite ultérieure des fondations de recherche et de l’enseignement supérieur.

Ce colloque s’adresse aux décideurs des entreprises, des pouvoirs publics nationaux et territoriaux, de la recherche, de l’enseignement supérieur et des fondations qui y sont dédiées ainsi qu’aux opérationnels, directeurs de la communication et de la recherche & développement des entreprises,  aux responsables de fondations, aux chercheurs et universitaires, et aux élus et agents des ministères et des collectivités locales.

 

Le colloque IFFRES est un premier pas vers la poursuite de notre objectif :

Mettre en valeur les fondations de recherche et de l’enseignement supérieur et montrer leur capacité à être des lieux de création de valeurs économiques et sociales en créant des liens nouveaux entre le monde socio-économique et le monde académique.

L’Etat a engagé depuis plusieurs années des mesures fortes pour favoriser un rapprochement public-privé et encourager l’engagement financier des entreprises dans la Recherche et l’Enseignement Supérieur au travers d’incitations fiscales, budgétaires & structurelles.

Malgré tout, ni l’Europe, ni la France, n’ont atteint  l’objectif fixé à Lisbonne en 2001, d’une R&D représentant 3% du PIB dont 2% pour le privé dès 2010. La crise économique récente rend improbable l’atteinte rapide du but.

Dans ce contexte, le Grand Emprunt National donnant un rôle stratégique à l’Enseignement Supérieur (11 mds €) et à la Recherche (8 Mds €), confiant des financements sous forme de dotation a des fondations,  nourri des espérances  quand à la volonté de l’Etat d’agir fortement dans le domaine.

L’Enseignement Supérieur et la Recherche ont une conscience forte de la nécessité d’accroitre leurs ressources pour soutenir des politiques d’excellence mondiale. Le recours au partenariat Public-Privé est perçu comme le plus à même d’apporter des solutions ; cependant  des difficultés multiples perturbent le dialogue de l’Université et de la Recherche avec les entreprises.

Plusieurs pistes prometteuses sont à privilégier :

– le mécénat des entreprises (sans contrepartie) ;

– les dons des particuliers attachés au renom des établissements universitaires qui les ont formés et diplômés ;

– les partenariats avec les entreprises dans les domaines de l’innovation (recherche, création d’entreprises…) et de la formation professionnelle pour assurer le continuum de la formation tout au long de la vie pour les actifs.

Par ailleurs, pas plus que les particuliers, les entreprises ne sont des acteurs majeurs dans le soutien philanthropique à la recherche. Moins de 10 % des financements sont destinés à cette grande cause malgré l’évidence de son impact pour le bien commun.

Les fondations de Recherche & de l’Enseignement Supérieur n’échappent pas à ce constat.

En 2005, les entreprises ne contribuaient qu’à hauteur de 5% du budget des FRUP classiques de recherche (créées avant 2004).

Et si en 2007, le mécénat des entreprises françaises s’élevait a 2,6 Mds € / an, seulement 9% (225 M€) étaient versés au profit de la Recherche (source ADMICAL), pour beaucoup d’ailleurs, au travers des fondations d’entreprise.

Les fondations font partie de ces outils mis à la disposition des acteurs académiques et économiques depuis 2004 pour créer une nouvelle dynamique au service de l’intérêt général.

Les différentes formes apparues depuis cette date ont apporté plus de souplesse dans la création, la gouvernance, la consomptibilité des fonds et l’affectation des ressources.

Après les FRUP (Fondation Reconnue d’Utilité Publique) de recherche en 2004, les FCS (Fondation de Coopération Scientifique) en 2006, sont apparues en 2007 (Loi Libertés et responsabilités des universités- LRU)  de nouvelles fondations dédiées à l’Enseignement Supérieur avec la création de fondations universitaires et partenariales.

Enfin, la loi de modernisation de l’économie (LME) a doté en 2008 la France d’un nouvel instrument, le fonds de dotation qui en raison de ses caractéristiques innovantes très proches des « endowment funds » américains, a été saisi singulièrement par l’ensemble des acteurs de la recherche, de l’enseignement supérieur et du monde socio-économique.

Si fin 2008, nous décomptions près de 280 fondations tous statuts confondus dédiées a la Recherche (70%) et l’Enseignement Supérieur (30%), le succès des fondations universitaires et partenariales et des fonds de dotation laisse envisager qu’elles seront près de 400 fin 2010. Toutefois, il n’est pas acquis que l’accroissement du nombre d’acteurs entraine une augmentation mécanique des ressources.

Les fondations de recherche et de l’enseignement supérieur se doivent de trouver leurs propres schémas économiques faits d’un savant dosage entre les ressources de la philanthropie et des recettes d’activité, d’une constitution de réserves ou de dotation leur permettant de faire face a des retournements conjoncturels, de construire des relations de longue durée avec leurs partenaires et de justifier de leur place et de  leur rôle parmi les autres acteurs.

L’IFFRES est né de cette conjoncture qui nous conduit à repenser les relations et les modes de partenariats entre les entreprises et le monde académique. Parce que nous voulons construire de nouvelles passerelles entre l’Enseignement Supérieur, la Recherche et les entreprises, nous mettons en place ce colloque, proposé comme un espace de dialogue, d’échange de cultures, de savoirs et de pratiques, comme un lieu de rencontres entre tous les acteurs du secteur.

 

Max Anghilante                                                         Jean-Louis Lacombe

Président IFFRES                                                      Vice-Président IFFRES

Conférenciers IFFRES Colloque 2010

Abélès Marc – Directeur de Recherche à l’EHESS

Audouze Jean – Responsable Fonds de dotation CNRS

Belloc Bernard – Conseiller recherche et enseignement supérieur  auprès de la Présidence de la République

Berail Laurent – Président Association La Manu

Bonnerue Florence – DG Fondation Rhône Alpes

Bravo Alain – Directeur Supelec

Bustin Fréderic – Directeur Not profit organisation Banque Privee HSBC

Chevallier-Le Guyader Marie-Françoise – Directrice IHEST

Coudry Julie – Fondatrice Association La Manu

Derégnaucourt Jean – Directeur des Applications de la Recherche et des Relations Industrielles Institut Pasteur

Dolan Carl – European Foundation Center

D’Iribarne Alain – Ancien Administrateur de la Fondation MSH

Duprey Alain – DG Association Instituts Carnot Eleouet

Eleouet Jean-Jacques – Délégué Général Fondation Petzl

Garrault Hervé – Directeur ADEMA

Guay Philippe – Associé Deloitte

Guiot Benjamin – Ministère de la Santé

Gory Philippe – Président Réseau CURIE

Hermant Anne-Juliette – Directrice du Fonds AXA pour la Recherche

Iacovella Andrea – Directeur ENSIIE et Fonds F2IE

Lacombe Jean-Louis – Ancien Vice-Président EADS, Vice-Président IFFRES

Lainé Sylvie – Déléguée Générale Fondation Nationale Entreprise et Performance

Levy Jacques – Ancien Directeur Ecoles des Mines, Président Fondation FI3M

Lorenzi Jean-Hervé – Président du Cercle des Economistes / Président du Conseil de Surveillance de la Cie Financière Edmond de Rothschild Banque

Menanteau Bénédicte – DG ADMICAL

Moretti Jean-Claude – Inspecteur Général Conseil Général Moselle

Pebereau Alexandre – Président Fondation Europe ESCP, Directeur France Telecom

Rapp Lucien – Président Fondation Université Toulouse 1 Capitole

Rubinstenn Gilles – DG Fondation Coopération Scientifique Pierre-Gilles de Gennes

Tcherniak Olivier – Président ADMICAL

Torno Nicolas – Institut Pasteur

Vaccaro Antoine – Président CerPhi

Programme Colloque 2 & 3 novembre 2010

2 Novembre – Session plénière

-Évolution du panorama des fondations de recherche et de l’enseignement supérieur en France. Les premiers résultats du baromètre des fondations.

-Le grand emprunt national, impact sur l’enseignement supérieur et la recherche, rôle des fondations

-Les fondations, l’enseignement supérieur, la recherche et l’EUROPE

-Les fondations de recherche et de l’enseignement supérieur: acteurs de la valorisation et du développement territorial

 

3 Novembre – Session ateliers

-Pourquoi une entreprise s’engage dans une fondation : philanthropie ou stratégie?

-Universités et grandes écoles, pourquoi- comment renforcer vos liens avec vos étudiants et diplômés

-L' »eurodon », les suites de l’arrêt Persche, fiscalité et concurrence européenne en matière de philanthropie et de mécénat

-Classement de Shangaï : un défi pour l’enseignement supérieur en France?

-Comment développer le mécénat d’entreprise?

-Du bon usage des réseaux sociaux

-De l’intérêt des fondations de conserver un droit sur la Propriété intellectuelle des résultats des travaux qu’elles financent

-Quel poids et quel rôle des fondations dans la recherche médicale en France ? Avenir des fondations hospitalières ?

-La place des PME dans les fondations de recherche et de l’enseignement supérieur

-Pourquoi les entreprises doivent porter un regard nouveau sur les sciences humaines et sociales ?

-Les fonds de dotation, 2 ans après, versus les fondations sous égide

-Rôle primordial de la gouvernance dans les fondations de recherche & de l’enseignement supérieur

-Innovation, recherche et enseignement supérieur : illustration par l’économie verte

-L’impact de la crise sur les fondations, leurs financements et leur fonctionnement.

-Revue fiscale et juridique des fondations de recherche et de l’enseignement supérieur

-Pérenniser une fondation et conduire une campagne de levée de fonds

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *