Karine Clément, Directeur ICAN IHU, interviendra le 7 octobre au colloque IFFRES

Le 7 octobre de 9h00 à 10h45, Pr. Karine CLEMENT, Service de nutrition – Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière (AP-HP) interviendra dans la conférence sur mécénat recherche santé et médical au 2ème colloque IFFRES.

L’université Pierre et Marie Curie et l’INSERM sont associés au projet de cet IHU.

Le Pr. Karine Clément est tant professeur de Nutrition à la Division de Cardiométabolisme à l’hôpital Pitié-Salpétrière qu’à l’Université Paris 6 Pierre et Marie Curie. Karine Clément a été impliquée dans les aspects génétiques d’obésité humaine. Son travail a mené à l’identification des formes monogéniques d’obésité et à plusieurs facteurs de risque génétiques dans l’obésité commune. Elle a contribué à plus de 180 publications internationales et des revues dans ce domaine. Elle a occupé un poste de chercheur à l’Université de Stanford, CA USA où elle a acquis des compétences dans les approches de profilage de gène appliquées aux maladies complexes (1999-2000). En 2001 elle a obtenu de jeune INSERM « Avenir » que l’équipe se concentre sur la caractérisation des modèles d’expression de gène induite par des perturbations environnementales. Son groupe a montré notamment que des gènes inflammatoires et remodélisants dans le tissu adipeux humain sont modulés par la variation de poids en parallèle aux changements d’infiltration macrophage. Depuis janvier 2006, elle est le directeur de l’équipe INSERM la Nutrition et l’obésité (Nutriomique) et a rejoint en 2007 le Centre de recherches Cordelier (www.crc.jussieu.fr). Elle est un membre et un expert de plusieurs comités scientifiques nationaux et internationaux dans l’obésité et le métabolisme et contribue à plusieurs Réseaux européens dans la génétique et la génomique fonctionnelle (Diogenes, Hepadip, ADAPT, FLIP). Depuis 2011, elle est le directeur du Centre d’Excellence ICAN l’Institut de CardiometAbolism et la Nutrition, consacrée au Soin innovateur, la Recherche et formant dans le domaine de la Cardiologie et des troubles de métabolisme.

L’IHU de cardiologie-métabolisme et nutrition (ICAN)

Les conséquences de l’obésité, des désordres métaboliques et des maladies cardiovasculaires étroitement liés, justifient une approche intégrée des projets de recherche et de la médecine clinique.

C’est dans cet esprit qu’est né l’Institut ICAN (Institute of Cardiometabolism and Nutrition) de la Pitié Salpêtrière (AP-HP) qui en proposant une approche interdisciplinaire a pour but d’optimiser les soins aux patients. Ainsi, ICAN regroupe des expertises : scientifiques, cliniques, sociales, et sociétales.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *