Partenariat Renforcé PME Recherche : le CNRS cède un millier de brevets aux entreprises

Source : Connexions

Le CNRS a lancé, en novembre 2011, un nouveau dispositif de soutien au développement par l’innovation des petites et moyennes entreprises. Le partenariat renforcé PME recherche, baptisé PR2, vise la cession d’un millier de brevets offrant des applications à très court terme.

Des inventions en sommeil d’un côté ; de l’autre, des PME qui souhaitent se développer.

Le CNRS a décidé de renforcer son partenariat avec les petites et moyennes entreprises en leur cédant, à un coût très attractif, une partie des brevets suffisamment matures pour une application industrielle à court terme. « Ces brevets inexploités génèrent des frais de propriété intellectuelle pour le CNRS alors qu’ils permettraient aux entreprises d’innover et de se développer », souligne Frédéric Faure, délégué régional du CNRS pour la Normandie. C’est l’objet du nouveau dispositif national PR2 (partenariat renforcé PME recherche), lancé en novembre dernier.

Selon une estimation, un millier de familles de brevets sont éligibles au transfert, et cela dans tous les champs de recherche des laboratoires du CNRS. Le dispositif PR2 prévoit une cession des brevets sous la forme d’une démarche partenariale. L’entreprise intéressée s’engage ainsi à mener à bien un programme de recherche avec le laboratoire afin de procéder au transfert de savoir-faire et d’adapter l’invention aux besoins spécifiques de l’entreprise.

Mode d’emploi

La démarche à suivre est simple. L’entreprise, TPE ou PME uniquement, quel que soit son stade (création ou développement) doit en premier lieu prendre contact avec la délégation régionale du CNRS du territoire où elle est implantée. « Un premier entretien permet de remplir une fiche confidentielle des besoins de l’entreprise et de ses objectifs », explique Aurélie Ménard, responsable du service Partenariat et Valorisation.

La délégation régionale contacte alors France Innovation Scientifique et Transfert, la filiale du CNRS qui gère son portefeuille de brevets. Soit un brevet est identifié, auquel cas un contrat de cession avec l’entreprise peut alors être négocié, définissant les modalités du partenariat, soit aucun brevet ne correspond aux attentes de l’entreprise, mais l’échange ne s’arrête pas là. Le CNRS peut proposer à l’entreprise un partenariat spécifique d’un ou deux ans, financé par les aides classiques, avec les laboratoires les plus à même de trouver des solutions à sa problématique.

Le CNRS s’est entouré d’un réseau de partenaires pour faciliter l’échange avec les PME. La délégation Normandie a déjà multiplié les interventions à l’invitation des chambres de commerce et d’industrie. En partenariat avec les agences régionales de l’innovation en Normandie, elle a organisé une journée d’information sur le programme PR2 à destination des PME normandes. La présence de nombreux chefs d’entreprise témoigne de l’intérêt pour le dispositif. En région, des demandes ont déjà été exprimées. Le rapprochement de l’entreprise et de la recherche franchit encore un pas.

CONTACT

Estelle Guyot
Délégation Normandie du CNRS
Service Partenariat et Valorisation
02 31 43 45 40
spv@dr19.cnrs.fr
www.dr19.cnrs.fr

Ce contenu a été publié dans Innovation, Recherche, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *