Le grand emprunt pour sauver les hôpitaux?

L’argent du grand emprunt pourrait servir à financer les hôpitaux

Source : Le Monde.fr avec AFP | 30.07.2012 à 10h11 • Mis à jour le 30.07.2012 à 10h46

Le gouvernement envisage de mobiliser une partie des 10 milliards d’euros non affectés du grand emprunt vers les hôpitaux, un secteur dans une situation financière tendue, affirment Les Echos, lundi 30 juillet.

Alors que l’agence de notation Moody’s a abaissé le 21 juillet la note des centres hospitaliers régionaux universitaires (CHRU) en raison de la situation financière de certains établissements, ces fonds pourraient être affectés à « des projets de modernisation informatique ou d’innovation thérapeutique », précise le journal économique, sans mentionner l’ampleur de ce coup de pouce. Le Sénat plaide de son côté pour que les sommes soient également utilisées pour des « projets immobiliers ».

Consulter le rapport sur le financement des établissements de santé, remis au Sénat le 25 juillet par la mission d’évaluation du financement de la sécurité sociale.

Mard 24 juillet, le président de la Fédération hospitalière de France, Frédéric Valletoux, avait mis en garde contre « le manque criant de liquidités qui altère les capacités d’investissement des établissements publics ». Les Echos ont calculé que l’endettement des hôpitaux « a triplé en dix ans, dépassant les 24 milliards d’euros ».

Sur les 35 milliards d’euros levés pour le grand emprunt en 2010, environ 10 milliards d’euros restent à attribuer, selon Les Echos. En mars dernier, le Commissariat général à l’investissement, qui gère le grand emprunt, avait annoncé plusieurs projets dans le secteur de la santé, dans l’ultime série de projets avant l’élection présidentielle, indiquant notamment avoir retenu deux pôles hospitalo-universitaires de cancérologie dotés chacun de 10 millions d’euros.

Ce contenu a été publié dans Actualités, Grands Programmes Français, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *