De l’association …à l’entreprise, la plateforme INOVSYS du Pôle Pégase change de dimension

Inaugurée en décembre 2010, la plateforme INOVSYS lancée par le Pôle Pégase et un ensemble de partenaires en région Provence-Alpes-Côte d’Azur a connu depuis une progression significative. Animée à ses débuts par les partenaires fondateurs, elle s’est ensuite rapidement dotée d’une équipe opérationnelle et a surtout su développer un catalogue important d’équipements et d’expertises à destination des PME. Aujourd’hui « association loi 1901 », INOVSYS pourrait prochainement devenir une véritable entreprise !

 
 

Pour rappel, INOVSYS  est  une plateforme partenariale qui offre aux entreprises un accès à des équipements mutualisés (machines outil à haute dynamique, machine de prototypage rapide, outils d’ingénierie numérique) à des coûts très compétitifs. Les Écoles et Universités y trouvent également leur compte. Elles sont les propriétaires de ces machines dernier cri financées à 50% par des investissements publics. Elles y forment leurs chercheurs, techniciens et ingénieurs. La contrepartie est qu’elles s’engagent à en faciliter l’accès aux industriels.

« En devenant une société, nous serons en mesure d’améliorer la qualité de services que nous proposons aux entreprises. Nous leur apporterons davantage de réactivité, nous pourrons surtout leur proposer une offre élargie de compétences et services comme de l’industrialisation », explique Romain Chabert, directeur d’INOVSYS.

Ce tremplin vers le monde de l’entreprise c’est l’appel à projets « Plateformes Mutualisées d’Innovation » (PFMI) qui l’offre à INOVSYS. La plateforme partenariale a franchi la première étape. Elle fait partie des 13 lauréats présélectionnés par le comité de pilotage interministériel et le commissariat général à l’investissement après une procédure exigeante qui a nécessité l’intervention d’un jury indépendant et du comité interministériel des pôles de compétitivité. Les mois à venir seront consacrés à une phase d’approfondissement (technique, économique, financier, juridique, etc….) visant à démontrer la viabilité et la solidité du modèle.  Le verdict final sera rendu à l’été 2013.

L’action « plateformes mutualisées d’innovation », dont la gestion a été confiée à la Caisse des Dépôts et Consignations, est dotée de 50 millions d’euros de financement public sous forme d’investissement en capital et de subvention aux sociétés qui seront créées pour gérer ces plateformes. «  Nous avons vu dans l’action PFMI une formidable opportunité de grandir. Ces investissements et subventions supplémentaires nous permettront de nous hisser au niveau des meilleures performances industrielles mondiales », projette Romain Chabert.

Pour en savoir plus INOVSYS

Le site de la plateforme INOVSYS

Ce contenu a été publié dans Grands Programmes Français, Industrie, Innovation, Pôle de compétitivité, Recherche, Universités & Grandes Ecoles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *