Fondation HEC : Promouvoir l’égalité des chances, de la prépa au campus !

Source : Site Le Monde Des Fondations

Fondation HEC : Promouvoir l’égalité des chances, de la prépa au campus !

Par Marianne Gérard / HEC

Pour lever les barrières sociales et financières qui entravent les élèves de milieux modestes capables de réussir aux concours, la Fondation et l’École ont mis en place un dispositif de soutien très complet.

Si HEC est la toute première école de commerce française à avoir institué la gratuité de la scolarité pour ses élèves boursiers d’État, ses actions en faveur de la diversité sociale ne s’arrêtent pas à cette seule mesure. La Fondation intervient en amont, dès la prépa, afin de donner les mêmes chances de réussite à tous.

En 2010, la Fondation a signé un partenariat avec l’association Frateli, “Un parrain pour réussir HEC”, permettant à une quarantaine d’élèves boursiers d’État inscrits en classe préparatoire économique et commerciale de bénéficier de l’accompagnement d’un diplômé d’HEC – ou d’une autre école de commerce – pendant toute la durée de leurs études supérieures. Parrains et filleuls échangent par mail ou téléphone au moins une fois par mois et se rencontrent une à deux fois par an. L’objectif du programme : aider les étudiants à acquérir les codes d’un univers qu’ils ne maîtrisent pas encore. “En prépa, le parrain va surtout partager son expérience des concours avec son filleul, explique Céline Thebaud, directrice générale adjointe de Frateli. Une fois l’école intégrée, il joue davantage un rôle d’aide à l’orientation, en lui apportant un feed-back que l’entourage de l’étudiant n’est pas toujours en mesure d’assurer.”

Un parrain pour réussir HEC

Ando Rakotoarimanana en témoigne : “Je suis arrivée en France seule, après mon bac. Dans ma famille, à Madagascar, personne ne connaissait le système français des prépas et des grandes écoles. Mon parrain Frateli m’a rassurée, motivée et m’a donné le recul dont je manquais. Il m’a aidée à préparer efficacement mes oraux.” Une fois admise à HEC, Ando a à son tour rejoint les rangs de Frateli en tant que tutrice. En effet, en plus du parrainage, les élèves de prépa soutenus bénéficient de séances de tutorat mensuelles de trois heures prodiguées sur Paris par cinq étudiants d’HEC.

“Nos conseils sont d’ordre méthodologique : comment organiser son temps de travail, ses révisions, gérer ses loisirs, explique Amira Haberah, une des autres tutrices. Les huit élèves dont je suis référente possèdent tous les capacités pour réussir HEC. Mais ils n’ont pas toujours conscience de ce que l’on attend d’eux : c’est notre rôle de les aiguiller.” À noter que Frateli compte par ailleurs cent soixante parrains diplômés d’HEC engagés dans ses différents programmes : une belle preuve d’engagement en faveur de la diversité !

La Fondation octroie également, depuis 2007, des aides financières à des élèves boursiers CROUS inscrits en prépa. “Ces bourses, d’un montant annuel de 1500 à 3000 en fonction de la situation des élèves, constituent un coup de pouce destiné à améliorer leur confort d’études et leur probabilité de réussite aux concours, explique Hubert Bonal, délégué à l’égalité des chances sur le campus HEC. Elles peuvent par exemple leur servir à financer des cours de soutien en mathématiques, un séjour à l’étranger pour améliorer leur niveau en langues, un logement à proximité de leur prépa pour réduire leur temps de transport, un abonnement à l’opéra ou au théâtre, l’achat de livres, d’un ordinateur… ou simplement leur éviter d’avoir à prendre un job étudiant pour financer leurs études.” Depuis la rentrée 2011, douze prépas à Paris et en région  participent au programme “HEC pour tous”.

“Les établissements concernés, publics ou privés, ont déjà de très bons résultats d’intégration à HEC. Par l’octroi de ces bourses, HEC les incite à accepter des dossiers qu’ils auraient peut-être rejetés.” Le signal est clair : le système des prépas est une voie majeure de la diversité et HEC le soutient en conséquence.

Gratuité de la scolarité à HEC

L’exonération totale des frais de scolarité pour les boursiers d’État CROUS sur critères sociaux, mise en place dès la rentrée 2009, a permis de doubler le nombre de boursiers sur le Campus. En tout, ce sont 578 étudiants qui ont bénéficié de la gratuité totale depuis 2009.

Une progression remarquable, d’autant que le dispositif est élargi aux étudiants qui se trouvent un peu au-dessus des critères CROUS par l’attribution de bourses partielles – 269 ont été accordées depuis 2009.

Ces aides constituent un appel d’air pour leurs bénéficiaires, comme en témoigne Mandy Tabord  : “En intégrant HEC, j’ai demandé un emprunt de 50 kà la banque. Comme mes parents, garants, étaient trop endettés, il ne m’a été accordé que 20 k. Heureusement, j’ai obtenu une bourse partielle en L3 et j’ai donné des cours pour m’assurer un petit revenu. Suite à un changement de ma situation familiale, je bénéficie cette année de la gratuité totale : cela m’a évité de souscrire un second emprunt bancaire et m’a permis de souffler un peu.” Aujourd’hui, Mandy arrive à dégager du temps pour se consacrer à la vie associative et à ses recherches de stage.

Enfin, cette année, l’École a accueilli pendant une demi-journée, sur le Campus, tous les étudiants bénéficiant du dispositif d’aides d’HEC afin de nourrir leur motivation. Car soutien financier et soutien psychologique vont de pair pour gagner la bataille de la diversité !

Ce contenu a été publié dans Actualités, Compétence, Développement de compétences, Fondations, Talents d'Or, Universités & Grandes Ecoles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *