Comment l’université de Marne-la-Vallée encourage l’entrepreneuriat étudiant

source : letudiant.fr

Par Fabienne Guimont

Comment l’université de Marne-la-Vallée encourage l’entrepreneuriat étudiant

Comme beaucoup d’autres universités, l’UPEMLV veut valoriser le potentiel entrepreneurial de ses étudiants. Revue de détail des outils qu’elle met à disposition pour accompagner et concrétiser les projets de ses “business(wo)men” en devenir.

Inciter les étudiants à entreprendre : pour parvenir à cet objectif, l’UPEMLV (université Paris-Est Marne-la-Vallée) a lancé des cours de sensibilisation à l’entrepreneuriat dans ses formations d’économie-gestion et à l’IFIS (Institut francilien d’ingénierie de services) notamment. De quoi donner aux étudiants les bases de la gestion de projet et les premiers reflexes pour démarrer sa vie d’entrepreneur.
Des manifestations tout au long de l’année

Opération Tous créatifs 2012 - Université Pars-Est – Marne-la-ValléeLabellisées “Pôle entreprenariat étudiant” par le ministère de l’Enseignement supérieur en mars 2012, l’université et les autres écoles du PRES (pôle de recherche et d’enseignement supérieur) Paris-Est – comme l’École des Ponts ParisTech, l’ESIEE, l’université Paris-Est Créteil, etc. – ont lancé en 2011 l’opération “Tous créatifs”.Des rendez-vous programmés sur l’année permettent aux apprentis, aux étudiants ou aux salariés en reprise d’études de développer leur projet pour les plus avancés ou de développer leur esprit d’entreprise pour les autres.

À l’automne, lors d’une Journée de l’entreprenariat étudiant (en 2012, le 15 novembre à l’université Paris-Est Créteil), des diplômés viennent dans les amphis témoigner de leur expérience de créateurs d’entreprise. Ainsi, Jean-François Djemba , ancien étudiant de master, est venu en novembre 2011 à la fac présenter sa société Crazy Feet. “On répond aux questions des étudiants. C’est très gratifiant, car on réalise le chemin parcouru. Les questions, on se les posait aussi peu de temps avant”, se rappelle-t-il. Des stands offrent des conseils sur les aides juridiques, financières ou techniques sur lesquelles les porteurs de projet peuvent compter.

7 minutes pour convaincre,  une année pour concrétiser
Au printemps, le forum “Tous connectés” permet aux étudiants de déposer leur projet auprès du pôle entrepreneuriat étudiant Est francilien (3EF). En 2011, les idées ont fusé : services d’aide à domicile, création de sites Web, offre de bricolage à prix coûtant, salon esthétique ambulant…

Les porteurs de projet ont 7 minutes pour le présenter devant un jury de professionnels. Un speed-dating pour lequel l’idée, le marché-cible, le modèle économique, le type de produit ou de service proposé doivent alors être clairement identifiés pour convaincre des représentants d’entreprises et des business angels. Une quarantaine de projets sont sélectionnés et accompagnés chaque année. Récompense : ils bénéficient notamment des services de la pépinière et de l’incubateur d’entreprises de la Cité Descartes.

L’entrepreneuriat étudiant sera un sujet traité lors du Colloque IFFRES 2012, les 15 & 16 novembre.

Ce contenu a été publié dans Compétence, Développement de compétences, IFFRES, Innovation, Réseaux Anciens, Talents d'Or, Universités & Grandes Ecoles, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à Comment l’université de Marne-la-Vallée encourage l’entrepreneuriat étudiant

  1. Excellente initiative de l’UPEMLV ! Sensibiliser les étudiants tôt pour devenir de vrais entrepreneurs est une façon indirecte de leur apprendre à devenir actifs le plus tôt possible et à choisir une voie qu’ils aiment. En ce moment, les domaines de l’informatique, de l’aide à domicile, de l’esthétique sont les plus porteurs. C’est bien normal que les étudiants les choisissent comme une entrée en matière sur le marché du travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *