SoScience : le bénévolat de compétences concerne aussi les sciences

Le bénévolat de compétences concerne aussi les sciences

Source pro-bono.fr

Le bénévolat de compétences au service d’entreprises sociales concerne le plus souvent les domaines du conseil en stratégie de développement, en finance et en marketing. L’un des modèles les plus connus d’entreprises sociales modernes est d’ailleurs le micro-crédit. Pourtant, de nombreuses entreprises et associations se confrontent aujourd’hui à des défis scientifiques dans le développement d’outils techniques répondant à un besoin social. C’est pour répondre aux besoins de ces structures qu’est né SoScience!

Un concept novateur

Projet créé en avril 2012 par 5 élèves-ingénieurs de l’ESPCI ParisTech, SoScience! vise à rapprocher le monde de l’entrepreneuriat social et celui des sciences. Pour cela, l’équipe propose à des élèves de réaliser des missions de bénévolat courtes pour répondre à un problème technique précis rencontré par un entrepreneur. SoScience! s’articule autour de trois principes fondateurs, correspondant aux trois acteurs concernés par une mission. En effet, les organismes proposant une mission doivent être générateurs de bénéfices sociaux ; la définition et le suivi des missions, limitées dans le temps, sont effectués par l’équipe SoScience! ; et le volontaire effectuant la mission est bénévole.

Des entrepreneurs sociaux aux étudiants

Concrètement, les membres de SoScience! sont en permanence en recherche d’entreprises sociales ou d’associations auxquelles faire connaître leur initiative. Si une structure fait état d’un besoin scientifique ou technologique, l’équipe l’aide à définir ce besoin et à établir un ordre de mission y correspondant. L’entrepreneur (ou l’association), reçoit ensuite des nouvelles de l’avancement de la mission tout au long de sa réalisation. Une fois la mission terminée, il est libre d’appliquer la solution qui a été trouvée à son problème, lui permettant ainsi d’accroître son impact social. Il lui est seulement demandé de fournir un retour sur l’efficacité de la mission et son impact local.

Dès qu’une offre de mission est disponible elle est proposée aux élèves de l’ESPCI ParisTech, et SoScience! se charge de choisir un ou plusieurs volontaires pour la mener à bien. Réaliser une mission SoScience! constitue pour ces étudiants un moyen formidable de valoriser leurs enseignements. Ils sont encadrés par un membre de l’équipe tout au long de la mission, et cette personne est également chargée de régler les problèmes de matériel le cas échéant. S’engager dans du bénévolat de compétences permet souvent aux volontaires de prendre confiance en eux et en leurs capacité à résoudre les défis qui leurs sont proposés. En leur faisant prendre conscience de l’impact social qu’ils peuvent avoir, SoScience! réalise également son objectif premier : rapprocher science et économie sociale et solidaire en palliant le manque de visibilité de ces nouveaux modes de fonctionnement dans les écoles d’ingénieurs.

Un projet jeune et plein d’avenir

Depuis le lancement du projet en avril dernier, SoScience! a connu un essor rapide : 7 missions ont déjà été lancées, dans des domaines et des pays très variés. L’accueil des entreprises sociales et des associations est très favorable, et le projet semble répondre à un vrai besoin auprès de ces structures. Pour preuve, la réaction de JP Melgazo, cofondateur d’ASEI -incubateur social aux Philipines- quand SoScience! l’a contacté :

Je voudrais dire que nous manquons vraiment d’expertise en ingénierie de notre côté du monde, et que les projets comme les vôtres nous sont d’une grande aide. »[1].

Les trois prix remportés par SoScience! lors du concours Change It Yourself, organisé par le NOISE, reflètent l’enthousiasme que suscite cette initiative. Les membres de SoScience! expliquent ce succès en grande partie par les compétences très variées maîtrisées par les élèves de l’ESPCI ParisTech. Leur pari : « Quel que soit votre problème, nous trouverons un spécialiste en la matière ! ».

Fort de ce succès, SoScience! veut diversifier ses actions pour sensibiliser plus de scientifiques aux thématiques de l’économie sociale et solidaire et pour les initier au bénévolat de compétences. Dans ce but, l’organisation de conférences sur le campus de l’ESPCI ParisTech est prévue, et le travail collaboratif entre chercheurs et étudiants est vivement encouragée. Pour certaines missions, l’équipe SoScience! veut également organiser des groupes de travail, constitués de scientifiques ayant des domaines de compétences complémentaires.

Pour étendre son impact, SoScience! a amorcé des partenariats dans différents établissements d’enseignement supérieur, dont l’ESTP Paris, pour y établir des « ambassadeurs SoScience! », chargés de diffuser les missions sur leurs propres campus. Le projet a ainsi trouvé le moyen de démultiplier le nombre d’étudiants et les domaines de compétence concernés par son action. Les contacts d’ores et déjà établis avec de nouveaux entrepreneurs laissent entrevoir un avenir radieux dans le domaine des sciences pour le bénévolat de compétences, et SoScience! a bien l’intention de faire de cette notion une évidence auprès des scientifiques.

Pour en savoir plus sur l’initiative SoScience! : www.soscience.org

Ce contenu a été publié dans Actualités, Développement de compétences, Entreprise et mécénat, Recherche, Universités & Grandes Ecoles, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *