Le 30 avril 2014, Renault et l’École polytechnique ont signé un accord de partenariat portant sur le programme « Une Grande École, Pourquoi Pas Moi »

logo_pqpmRenault s’engage, aux côtés de l’école Polytechnique pour l’égalité des chances dans l’éducation. Ce programme vise à permettre aux jeunes de milieux défavorisés d’entreprendre avec succès des études supérieures. Par cet accord, Renault s’engage, d’ici 2016, à faire découvrir aux lycéens participants au programme, les métiers de l’automobile comme les grands enjeux auxquels une entreprise peut être confrontée.

Source : Renault 

L’École polytechnique a lancé le programme « Une Grande École, Pourquoi Pas Moi » en 2006, dans le cadre de la charte pour l’égalité des chances dans l’accès aux formations d’excellence, et en partenariat avec trois lycéens essonniens : le lycée de l’Essouriau aux Ulis, le lycée Albert Einstein à Sainte Geneviève des Bois et le lycée Doisneau à Corbeil-Essonnes. GEPPM a été labellisée « cordée de la réussite » en 2008.

GEPPM a vocation à donner à des lycéens scolairement prometteurs mais socialement éloignés de l’enseignement supérieur, des outils pour s’orienter et être en mesure de mener à bien des études supérieures ambitieuses.

Les objectifs du projet sont de :

  • Accroître les chances de jeunes de milieux modestes, de poursuivre des études supérieures ambitieuses, en les accompagnant pendant leurs 3 années de lycée.
  • Réhabiliter la valeur du travail et de l’effort auprès des jeunes, en encourageant le développement personnel de chaque élève pour lui permettre d’aller le plus loin possible dans sa voie.
  • Contribuer à élargir le recrutement des Grandes Écoles à des publics plus diversifiés, en excluant toute politique de quotas.
  • Permettre aux futurs diplômés de l’École polytechnique une confrontation directe avec une réalité plus large de la société dans laquelle ils évolueront demain en tant que managers.
  • Participer activement au développement du territoire.

Conçu en 2002 à l’ESSEC, GEPPM est construit sur la base du tutorat : les étudiants des grandes écoles jouent le rôle de tuteur auprès de lycéens sélectionnés dans des lycées partenaires et les accompagnent dans leur développement personnel et académique, de la seconde à la terminale en s’appuyant sur les entreprises partenaires. Renault, à travers sa Direction Après-Vente, est partenaire de l’ESSEC depuis 2011. 

Renault, partenaire industriel unique de l’École polytechnique sur le projet « Une Grande École, Pourquoi Pas Moi » (GEPPM)

Avec le parrainage de Nadine Leclair, Directeur Ingénierie Projet, et de Mendi Ammad, Directeur de l’Usine Renault de Cléon, Renault a choisi de s’impliquer dans ce programme pour contribuer à mieux faire connaître l’entreprise et les métiers de l’automobile aux lycéens, de la seconde à la terminale.

  • Les collaborateurs de la Direction de l’Ingénierie et de la Direction de la Fabrication accueilleront des élèves de seconde pour des journées de découverte de leurs différents sites.
  • Les élèves de première bénéficieront de conférences organisées par des experts sur les filières techniques de l’automobile.
  • Des journées d’immersion seront organisées pour les élèves de terminale, lors desquelles les lycéens accompagneront sur le terrain un professionnel du métier qu’ils souhaitent découvrir.

Claire Martin, Directeur Responsabilité Sociale de l’Entreprise, Renault : « S’engager aux côtés de l’École polytechnique qui participe au programme Une Grande École Pourquoi Pas Moi, c’est rapprocher les jeunes générations motivées de la réalité de l’entreprise afin de leur donner le goût de l’industrie. Renault, très impliqué en matière d’éducation, considère qu’il est aussi de sa responsabilité d’aider ces jeunes dans le difficile moment de l’orientation. » 

Chaque année, Renault soutient environ 100 000 jeunes

Cette initiative s’inscrit dans la politique très active du groupe Renault en faveur des jeunes : professionnalisation et qualification mais aussi égalité des chances et développement de la citoyenneté et des connaissances. L’entreprise accueille chaque année 1 500 jeunes en alternance et 2 000 stagiaires. En partenariat avec l’ANPE et les missions locales, elle insère 200 jeunes sans qualification par an. Le Groupe participe également à des opérations de mécénat et des partenariats aussi divers que « Sécurité et Mobilité pour tous » (13 millions d’enfants sensibilisés au risque routier depuis 11 ans) ou « Course en cours » (plus 10 000 collégiens et lycéens en compétition sur un projet technique par équipe). Chaque année, Renault soutient ainsi près de 100 000 enfants, adolescents et jeunes adultes.

 

L’École polytechnique s’engage depuis sa création en faveur de l’égalité des chances

Cet engagement pour une plus grande diversité est motivé par le devoir sociétal de l’École et par la conviction que la diversité est un levier de performance. 2014 marque un tournant dans l’organisation de l’École avec la création du Pôle Diversité et Réussite dont la vocation est d’être le facilitateur d’idées et d’initiatives pour l’égalité des chances et plus largement autour des 3 thématiques que sont la diversité sociale, le handicap et l’égalité femmes-hommes.

Jacques Biot, président de l’École polytechnique souligne : « La diversité est un levier de performance et l’appropriation de l’enjeu RSE à tous les niveaux du management est incontournable pour avancer sur ces questions. Nous nous félicitons aujourd’hui que Renault, qui mène une politique audacieuse dans ce domaine, nous rejoigne dans le cadre du programme GEPPM ».  

  

POUR PLUS D’INFORMATIONS, CONTACTER :

Cécile MATHEY 

Chargée de relations presse – École polytechnique – Tél : +33 1 69 33 38 70

Raphaël de RASILLY
Chargé de relations presse – École polytechnique – Tél : +33 1 69 33 38 97
www.polytechnique.edu

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *