Sciences Po recherche des mécènes pour financer son projet de campus dans Paris

« Sciences-Po voudrait acquérir 14 000 m2 en plein Paris libérés par le ministère de la Défense. Cela lui permettrait de rassembler une bonne partie de ses activités – centres de recherche, services administratifs, salles de cours… – aujourd’hui éparpillées sur 20 sites. Financièrement, c’est jouable, assure le directeur. L’argent des locations actuelles (6,8 millions d’euros par an) couvrirait aux trois quarts le remboursement de l’emprunt. Reste à trouver les fonds auprès de mécènes et des pouvoirs publics. »

 

Retrouver l’intégralité de l’article de Véronique Soulé dans Libération : « Sciences-Po : Frédéric Mion le démineur »

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *