Recherche : l'Académie des sciences s'inquiète

L’Académie des Sciences, qui avait déjà à plusieurs reprises manifesté son inquiétude face à l’état de la recherche en France, estime mercredi que « la situation ne fait hélas que s’aggraver ».
« De nombreux laboratoires se débattent pour survivre dans un environnement défavorable et un contexte international de plus en plus compétitif », souligne l’Académie dans une communication adressée notamment au président de la République et au Premier ministre.

« La France commence à perdre les meilleurs talents des nouvelles générations, jeunes chercheurs, le sang neuf des laboratoires, mais aussi décourage des chercheurs confirmés », s’alarme l’Académie des Sciences.

Source Le FigaroElle estime encore que « les mesures de simplification de la gestion de la recherche recommandées et attendues n’ont pas été mises en place ».
« Dans cette période de difficultés économiques et budgétaires, l’Académie est bien consciente que les efforts ne peuvent passer que par des solutions originales », indique-t-elle encore, se disant « prête à faire des propositions ».
Elle suggère en particulier « une redéfinition du périmètre du crédit-impôt-recherche« .

Selon l’Académie, une partie du crédit-impôt-recherche qui sert « actuellement de soutien à des secteurs éloignés de la recherche scientifique et de l’innovation pourrait être redirigée vers les besoins réels des laboratoires tout en continuant à soutenir les jeunes entreprises innovantes ».
La communication de l’Académie intitulée « Inquiétudes dans les laboratoires de recherche » fait écho au mouvement « Sciences en Marche » qui pédale actuellement en direction de Paris pour réclamer davantage de moyens pour la recherche.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *