Grand Prix 2014 de la Fondation de la Maison de la chimie décerné à Jean-Pierre Sauvage

Mi-septembre, Jean-Pierre Sauvage, professeur émérite de l’Université de Strasbourg, s’est vu attribuer le Grand Prix 2014 de la Fondation de la Maison de la chimie. Ce prix récompense l’ensemble d’une brillante carrière qu’il a notamment consacré à  développer une catégorie très originale d’espèces moléculaires, les caténanes. Décryptage scientifique.

Source conectus.frSi à l’horizon de ses 70 ans, Jean-Pierre Sauvage a choisi de « lever le pieds » côté recherche et de ne plus encadrer d’équipe, il n’en reste pas moins très actif au sein de la communauté scientifique. Ce qu’il aime par-dessus tout, c’est donner des conférences un peu partout en France, en Europe et dans le monde, pour expliquer en détail, à ses pairs ou à des étudiants, les résultats de ses derniers travaux de recherche. Toujours en contact avec ses anciens collaborateurs, il est également au fait de toutes les avancées récentes dans son domaine de prédilection et sait transmettre avec passion et pédagogie son savoir.
Les caténanes sont des architectures moléculaires constituées d’anneaux entrelacés. « Elles sont partout dans la nature ! Ainsi, l’ADN ou des protéines peuvent former des caténanes. Cela donne une rigidité, une structure et des fonctionnalités particulières à des sites réactionnels, illustre le professeur Sauvage. On en trouve également à la surface des enveloppes de certains virus. Cela forme une sorte de cotte de maille qui les rend à la fois flexible et solide. »

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *