Prix de la Fondation Générale de Santé : deux chercheurs récompensés pour leurs travaux en thérapie cellulaire.

GENERALE DE SANTE : Prix de la Fondation Générale de Santé : deux chercheurs récompensés pour leurs travaux en thérapie cellulaire.

Source zonebourse.com

Pancréas, cornée… Comment réparer nos organes avec des cellules souches médicaments ? Comment reprogrammer nos cellules pour inverser leur vieillissement ? Quels biomatériaux utiliser pour reconstruire un organe en trois dimensions ? Les avancées scientifiques dans le domaine de la régénération tissulaire portent de grands espoirs pour les patients. Des espoirs d’autant plus importants qu’ils visent les causes – non les symptômes – de nombreuses maladies. Pour encourager ces progrès, le Grand Prix Fondation Générale de Santé récompense cette année encore deux chercheurs exceptionnels : Shahragim Tajbakhsh (Institut Pasteur) et Jérôme Larghero (AP-HP Hôpital Saint-Louis). Ils recevront chacun un montant de 10 000 euros (40 000 pour leur équipe).

Placé sous le parrainage du Ministère de l’Education Nationale, de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche, le Grand Prix Fondation Générale de Santé pour la thérapie cellulaire et la médecine régénérative est organisé, depuis trois ans, en partenariat avec l’Académie des sciences.

  • Prix pour la recherche fondamentale : Shahragim TAJBAKHSH, Directeur du département de développement et biologie des cellules souches à l’Institut Pasteur.

Shahragim TAJBAKHSH étudie les mécanismes qui régulent les cellules souches et leur différenciation. Il est parvenu à démontrer l’influence de certains facteurs génétiques dans la détermination de l’identité musculaire des cellules souches, ainsi que leurs capacités régénératrices. En collaboration, il a également démontré que certaines cellules souches peuvent moduler leur métabolisme et entrer dans un état de dormance leur permettant de survivre longtemps après la mort de l’organisme dans lequel elles se trouvent.

  • Prix pour la recherche clinique et translationnelle* : Jérôme LARGHERO, Directeur du Département de Biothérapies cellulaires et tissulaires de l’Hôpital Saint-Louis, Assistance Publique-Hôpitaux de Paris et Université Paris Diderot.

Jérôme LARGHERO développe des projets d’ingénierie tissulaire dans des domaines aussi variés que le remplacement de l’œsophage, l’artériopathie des membres inférieurs ou certaines pathologies oculaires. Il utilise des biomatériaux tels que des patchs cellularisés ou des tubes valvés ensemencés de cellules souches mésenchymateuses dans des projets de chirurgie réparatrice. Il s’est distingué dans le lancement d’un essai clinique de phase 1 testant les effets de la greffe de myoblastes dans l’insuffisance cardiaque sévère.

Les deux lauréats du 3e Grand Prix de la Fondation Générale de Santé ont été récompensés pour leurs travaux lors de la remise des prix hier, mercredi 14 octobre, sous la Coupole de l’Institut de France.

Lire le communiqué de presse

* La Recherche translationnelle est le chaînon manquant entre la Recherche Fondamentale et la Recherche Clinique. Elle permet d’accélérer l’application des recherches les plus récentes au bénéfice du patient et de bénéficier ainsi plus rapidement des innovations diagnostiques et thérapeutiques.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *