Paysage : l’après-pétrole entre en chaire avec l'ENSP

Sur le thème des paysages de l’après-pétrole, la première chaire universitaire d’une école française de concepteurs paysagistes ouvrira à la rentrée 2015 à Versailles.

« Pour nous, 2015 sera l’année de la chaire ». Vincent Piveteau, directeur de l’Ecole nationale supérieure du paysage (ENSP) de Versailles, porte sur ses épaules le huitième des dix chapitres du « plan d’actions pour la reconquête des paysages et la place de la nature en ville », présenté le 25 septembre dernier par Ségolène Royal : la ministre de l’Ecologie a annoncé « le parrainage de la création d’une chaire d’entreprises « paysage et énergie ». En septembre de l’année prochaine, cette nouvelle entité de l’établissement de Versailles devrait accueillir 20 à 30 élèves, en formation diplômante ou qualifiante. Outre des jeunes titulaires d’un master, le cursus devrait s’ouvrir à un public d’entreprises, en particulier des ingénieurs.

Source lemoniteur.fr

La fin des paysages subis

Parallèlement, l’école prospecte ses partenaires privés et pose les jalons de son programme de recherche, en s’appuyant sur l’analyse de son directeur : « L’ère du pétrole a coïncidé avec des paysages subis. Même si des motifs écologiquement plus vertueux président à l’ère de l’après-pétrole, cela ne suffira peut-être pas à changer la donne. Utilisons la dynamique de projets qui accompagne ce changement pour en faire un ressort de la transition énergétique ! ». Autour de ce discours, l’ENSP espère fédérer les énergéticiens français dans un modèle inédit : une chaire attachée non pas à une entreprise, mais à toute la filière énergie ; un projet au service d’une discipline éloignée des références habituelles des sciences de l’ingénieur ; des bénéfices impossibles à calculer en retour d’investissement à court terme.

Selon Vincent Piveteau, cette forme innovante de partenariat public privé renvoie aux missions premières et à la tradition d’ouverture de l’école de Versailles : hôte des rencontres Le Nôtre qui ont fédéré toute la filière Paysage en 2013, l’établissement héberge la Fédération française du paysage et l’association des paysagistes conseil de l’Etat. Invité à la table ronde de Paysage Actualités le 25 novembre au salon des maires (voir le programme des conférences) son directeur devrait profiter de l’occasion pour dévoiler le détail du projet.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *