#NOMINOE Des mécènes bretons lancent un #fondsdedotation pour la #recherche médicale

Nominoë est le nom d’un souverain de Bretagne du IXe siècle. Du passé lointain à l’avenir, il n’y a qu’un pas, puisque c’est aussi, depuis quelques semaines, celui d’un tout nouveau fonds créé par le CHU de Rennes, avec le soutien d’une quinzaine de mécènes privés. Il associe en effet plusieurs entrepreneurs de la région rennaise, parmi lesquels Jean-Paul Legendre, président du groupe éponyme spécialisé dans le bâtiment, mais également Alain Le Roch, créateur de l’entreprise AES Laboratoire, désormais dans le giron de bioMérieux. Des notaires de la région et le Crédit Agricole font aussi partie des mécènes du fonds Nominoë, présidé par André Fritz, jusqu’à ces jours derniers directeur général du CHU de Rennes.

Source lesechos.fr

Ils viennent de décider d’un premier investissement de 1,4 million d’euros, le montant collecté pour l’instant, pour créer une biobanque. Elle verra le jour en 2016 dans un nouvel ensemble immobilier idoine, qui va être construit au sein des espaces du CHU. Sur cette enveloppe, 900.000 euros sont prévus pour le bâtiment et 470.000 euros pour les équipements techniques. Dans cette biobanque ultraprotégée, les praticiens pourront stocker et classer les échantillons de tissus ou de sang prélevés sur des patients atteints de pathologies lourdes. Leur analyse croisée avec le génome de chacun des malades, qui seront volontaires pour le stockage de leurs données personnelles, permettra aux chercheurs de faire avancer les découvertes médicales et de mieux adapter les protocoles aux situations individuelles. Cette biobanque sera ouverte aux chercheurs du monde entier, afin de les aider dans leurs travaux d’identification des risques génétiques.

Stanislas du Guerny, Les Echos
Correspondant à Rennes
Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *