Réforme des retraites : #stage des #étudiants pris en compte pour la durée de cotisation

Bonne nouvelle pour les étudiants, selon un décret publié dans le Journal Officiel de la République Française, le ministère des affaires sociales, de la santé et des droits des femmes annonce la « prise en compte, par le régime général d’assurance vieillesse, des périodes de stages en entreprise ».

retraite, reforme, cotisation , étudiant

Source : www.digischool.fr

Les étudiants cotisent pour la retraite grâce au stage en entreprise

La réforme des retraites concernent véritablement les étudiants aujourd’hui, puisque le ministère des affaires sociales annonce dans un décret publié samedi 14 mars 2015, qui a pour objet la « prise en compte, par le régime général d’assurance vieillesse, des périodes de stages en entreprise » des étudiants, un effet concret direct de la réforme des retraites. En effet à partir de maintenant tous les étudiants qui effectueront des stages en entreprise pourront s’avancer pour la retraite, néanmoins il faut remplir certaines conditions.

…pour une durée de stage de deux mois consécutifs … ou non

Le décret publié samedi précise cependant que la validation d’un trimestre d’assurance est ouverte pour « toute période de stage dont la durée au sein d’une même entreprise, administration publique, assemblée parlementaire, assemblée consultative, association ou au sein de tout autre organisme d’accueil, est égale à deux mois consécutifs ou, au cours d’une même année scolaire ou universitaire, à deux mois, consécutifs ou non ». Les stages ne pourront néanmoins faire gagner que deux trimestres maximum, en effet puisque la loi du 20 janvier 2014 sur les retraites précise que les stages en entreprises de plus de deux mois ne pourront être validés qu’à hauteur de deux trimestres au maximum dans la durée de cotisation des retraites.

…en échange d’une cotisation minimum de 16€/mois

Les étudiants pourront ainsi demander la prise en compte par le régime général de sécurité sociale des périodes de stage sous réserve du versement de cotisations. La demande doit ainsi être formulée « dans un délai de deux ans à compté de la date de fin du stage ». Dans un communiqué Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales, a précisé que le montant des cotisations était fixé à 380 euros par trimestre, soit 16 euros par mois pendant deux ans. Une faible cotisation due par l’étudiant pour valider des trimestres.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *