Bill Gates: pas de développement sans #philantrophie?

Hier soir, au ministère des Affaires étrangères, était signé par la France, l’Alliance du Vaccin et la Fondation Bill & Melinda Gates un accord destiné à accroitre la couverture vaccinale dans six pays francophones du Sahel. Les Etats comptent-ils sur la richesse des Fondations privées pour pallier leurs manquements ? Nous recevons Lionel Zinsou, nouveau Premier ministre du Bénin et Bill Gates, fondateur de Microsoft.

Hier soir, au ministère des Affaires étrangères, était signé par la France, l’Alliance du Vaccin et la Fondation Bill & Melinda Gates un accord destiné à accroître la couverture vaccinale dans six pays francophones du Sahel. Le tout avec un budget de 100 millions d’euros. Cet accord rentre dans le cadre d’une augmentation des partenariats public-privés entre les Fondations et les Etats. Des Etats qui, pour la plupart, ont dans le même temps baissé leur contribution à l’aide au développement. La France, qui s’était pourtant engagée à consacrer 0.7% de son Revenu National Brut à l’Aide Publique au développement n’y consacre finalement que 0.36%.

Source : www.franceculture.fr

Les Etats comptent-ils sur la richesse des Fondations privées pour pallier à leurs manquements ? La France est-elle toujours un moteur en matière d’aide au développement ? Le secteur privé est-il devenu l’acteur indispensable du développement ? Ce sont des questions que nous aborderons avec ni plus ni moins que celui que l’on qualifie encore d’homme le plus riche du monde, l’impatient optimiste Bill Gates, en visite à Paris pour quelques jours.

Mais, avant cela, il y a un homme qui préside une fondation dont les objectifs relèvent aussi du développement mais cette fois-ci du développement économique de l’Afrique et cet homme c’est le franco-béninois  Lionel Zinsou. Son parcours donne le tournis. Ecole Normale Supérieur, Science Po, London School of Economics puis Danone, la Banque Rothschild, Paribas Affaires Industrielles tout en étant l’espace de quelques années la plume de Laurent Fabius, le conseiller du président béninois ou encore l’un des membres du Conseil des Affaires Etrangères du Quai d’Orsay. Et … aujourd’hui, il vient d’être nommé Premier Ministre béninois.

 

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *