Fonds Nominoe du CHU de Rennes : gouvernance renouvelée et bilan très positif

Véronique Anatole-Touzet, Directrice Générale du CHU de Rennes est élue Présidente du Fonds Nominoë au sein d’une gouvernance renouvelée. Le Conseil d’Administration a également nommé deux vice-présidents, Jean-Paul Legendre, Président du cercle des Mécènes et Karim Boudjema, Président du Comité scientifique.

Source : Communiqué de Presse Fonds Nominoe

Deux nouveaux administrateurs ont rejoint le Conseil d’administration : Alain Glon,

Fondateur du Groupe Glon et Président de l’Institut de Locarn et Sylvie Odent, Chef du service de génétique clinique au CHU de Rennes.
Les 6 autres administrateurs sont reconduits : Pierre Le Duff, Alain Le Roch (Kreizig), Jacques Delanoë, Jean-Pierre Vauzanges (Crédit Agricole), les professeurs Yannick Malledant et Pierre Rochcongar.

Pour Véronique Anatole-Touzet : « C’est un honneur pour moi de prendre la responsabilité du Fonds Nominoë à la suite du travail considérable déjà réalisé. Nominoë est un formidable levier pour accélérer l’innovation. La biobanque déjà financée par les mécènes est une source de solutions pour les patients confrontés à des maladies dégénératives, des cancers, ou des maladies rares.

Le bilan depuis le lancement officiel en juillet 2014 est plus que positif puisque nous avons rassemblé 80 mécènes* et déjà collecté 1,5 millions €.

Pour la suite, notre approche est de faire avant de faire savoir. Autrement dit, communiquer par la preuve. Cette vision pragmatique de Nominoë permet de mettre en œuvre des projets à haute valeur ajoutée pour nos patients.

Au-delà de la collecte de fonds, Nominoë est devenu un véritable trait d’union entre les acteurs de l’économie et l’hôpital vertueux pour le territoire. »

Nominoë, un « do tank » pour faire émerger des pratiques innovantes

Nominoë mobilise pour établir des passerelles et tisser des liens avec les entreprises de la région. Au-delà de la collecte de fonds très utile pour permettre au CHU de proposer les thérapeutiques et les technologies les plus innovantes, l’ambition est aussi d’échanger et de partager des expériences.

Dans un esprit d’ouverture et de décloisonnement des savoir-faire et des compétences, Nominoë, le « do tank » breton au service de la santé et de son territoire, veut favoriser l’émergence de projets et de pratiques innovantes.

Les Rencontres Nominoë pour croiser les savoirs et les pratiques

Début d’une longue série, une première rencontre consacrée à l’alimentation et la santé réunira les acteurs de la chaine alimentaire et les professeurs de médecine du CHU de Rennes le 19 novembre prochain. Peu familiers mais tous conscients que l’alimentation et la santé sont tributaires l’une de l’autre, ils feront, ensemble, un voyage au cœur de l’intestin et du microbiote.

Les échanges entre les médecins du CHU reconnu pour l’excellence de ses soins et les entrepreneurs bretons de l’agroalimentaire reconnu pour leur savoir-faire s’annoncent très fructueux.Cette rencontre est le fruit d’un partenariat avec le Centre Culinaire Contemporain, lui aussi, très attaché à créer des passerelles vertueuses.

D’autres rencontres se préparent pour voir plus grand et innover conjointement pour la santé.

A lire aussi l’article du Journal des entreprises

Et celui paru dans Ouest-France : http://www.ouest-france.fr/chu-de-rennes-le-fonds-nominoe-utile-concret-et-ouvert-3688821

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *