Paris lance un plan de 100 millions d’euros pour rénover ses musées

La ville de Paris annonce le lancement d’un programme de travaux de rénovation de ses musées. L’enveloppe affectée est de 100 millions d’euros, sur la période 2015-2020. Les bénéficiaires en seront les quatorze musées municipaux, désormais regroupés au sein de la structure Paris Musées (voir notre article ci-contre du 26 juin 2012).

Source : Localtis.info par Jean-Noël Escudié / PCA

Accompagner la hausse de la fréquentation

Pour justifier l’opération, la ville met en avant le taux de fréquentation de ses musées, qui – dans le mouvement général de progression de la fréquentation des lieux culturels – a augmenté de 27% en 2013 et de 11% en 2014. Les publics se sont également diversifiés, « grâce à des actions en faveur du public socialement défavorisé et des plus jeunes ». Autre élément mis en avant par la mairie : le succès de la carte Paris Musées, qui compte aujourd’hui plus de 10.000 adhérents.
Par ailleurs, le plan présenté par Bruno Julliard – premier adjoint d’Anne Hidalgo, en charge de la culture – prolonge la « dynamique de modernisation », engagée depuis trois ans et qui n’est pas étrangère aux bons résultats en termes de fréquentation.
La ville n’assumera toutefois pas seule la totalité de l’enveloppe. Elle la financera à hauteur de 87 millions d’euros, le solde devant être apporté par des subventions de l’Etat et par des mécènes privés. Paris a d’ailleurs créé, en février dernier, un fonds de dotation à cette fin, qui doit lui permettre « d’être en situation de répondre dans de meilleurs délais aux propositions des mécènes » (voir notre article ci-contre du 16 avril 2015).

Une réorientation de la politique culturelle

Le plan financera en particulier dix « opérations d’envergure ». La principale, avec une enveloppe de 43 millions d’euros, sera la rénovation du musée Carnavalet, le musée d’histoire de Paris. Il est prévu un parcours de visite plus cohérent, de nouveaux espaces logistiques, des locaux à usage événementiel, des espaces de restauration, un centre de ressources et de recherche… Les autres opérations concernent notamment la création d’un musée permanent de la mode au sein de palais Galliera-musée de la Mode, le transfert dans un autre lieu du musée du Général Leclerc et de la Libération de Paris – musée Jean-Moulin, ainsi que la création d’une nouvelle sortie pour les Catacombes.
La lancement de ce plan confirme le relatif revirement de la politique de la ville. Après l’accent mis, durant les deux mandats précédents, sur les opérations artistiques événementielles (Nuit Blanche) et la création de lieux culturels (le Cent Quatre), la nouvelle équipe met plutôt l’accent sur la rénovation et la mise en valeur du patrimoine. Il y a cinq mois, la mairie lançait ainsi un plan de 80 millions d’euros – également sur la période 2015-2020 – en faveur du patrimoine religieux de la capitale (voir notre article ci-contre du 16 avril 2015).

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *