Engie, la SAFT, Schneider Electrique, Fenwick, Dassault participent aux bourses trajectoires pour l’industrie de l’Université de Poitiers

Les lauréats et leurs parrains. - Les lauréats et leurs parrains.

Les lauréats et leurs parrains. – Les lauréats et leurs parrains.

Comme chaque année depuis 2012, des « bourses-trajectoires pour l’industrie » sont offertes aux étudiants des filières industrielles de l’université de Poitiers pour leur permettre de découvrir le monde de l’entreprise, favoriser leur cursus et faire connaître leurs compétences. Cette année, quarante lauréats ont été sélectionnés dont vingt jeunes femmes sur 92 candidats, ce qui prouve à quel point les préjugés sont en train de tomber dans ce domaine.

Source : La Nouvelle République Édition Vienne par Alain Le Petit

Une sympathique séance de rencontre entre les parrains et leurs filleuls a eu lieu dans un amphithéâtre de la Présidence de l’université de Poitiers, à l’occasion de laquelle ils ont fait connaissance, sous la houlette de la « Fondation Poitiers-Université » organisatrice du parrainage. Dans une atmosphère bon enfant, les « couples » se sont présentés et ont présenté à l’assemblée d’une part leur entreprise et d’autre part leurs aspirations et leurs souhaits. 88.000 euros seront ainsi distribués qui permettent aux étudiants de ne plus travailler à l’extérieur pour payer leurs études, dans la plupart des cas. Certains lauréats de l’an dernier ont été reconduits (17) et ont témoigné de leur expérience. A noter qu’il s’agit d’une bourse et non d’un stage en entreprise qui peut être obtenu par ailleurs, mais sans être garanti.
La fine fleur des entreprises métallurgiques de la région participe à l’opération (Engie, la SAFT, Schneider Electrique, Fenwick, Dassault etc.) ainsi que des entreprises plus petites, voire des sous-traitants qui ont ainsi l’occasion de se faire connaître. L’an dernier, tous les lauréats ont réussi leurs examens ! Une bouffée de fraîcheur et d’espoir en l’avenir à propos d’entreprises de toutes tailles qui tirent encore leur épingle du jeu dans notre région.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *