Apple : devra verser $234 mlns à une université pour des brevets

La justice américaine a ordonné vendredi à Apple de verser plus de 234 millions de dollars (206 millions d’euros) à l’Université de Wisconsin-Madison pour avoir incorporé sans sa permission certaines technologies de microprocesseurs dans des modèles d’iPhone et d’iPad.

Source : Zone Bourse par Thomson Reuters

Le centre de recherches de l’université, la Wisconsin Alumni Research Foundation, réclamait 400 millions de dollars de dommages et intérêts.

Un jury a déclaré mardi qu’Apple avait violé des brevets déposés par l’université en vue d’améliorer les performances de certains de ses terminaux mobiles.

Apple a annoncé qu’il ferait appel du jugement et n’a pas souhaité réagir davantage.

La plainte portait sur un brevet déposé en 1998 au sujet d’un « circuit prédicteur » développé par un professeur d’informatique, Gurindar Sohi, et trois de ses étudiants. (Andrew Chung; Bertrand Boucey pour le service français)

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *