TONY O. ELUMELU EN FRANCE Le MEDEF et Sciences Po accueillent l’entrepreneur et philanthrope nigérian

TONY O. ELUMELU EN FRANCE Le MEDEF et Sciences Po accueillent l’entrepreneur et philanthrope nigérian.

Tony O. Elumelu l’entrepreneur et philanthrope nigérian,està Paris les 12 et 13 novembre pourrencontrer les chefs d’entreprises françaissur invitation du MEDEF, la confédération patronale française.En marge de son séjour en France, il présidera également en tant qu’invité d’honneur, la cérémonie de lancement de LeAD Campus, un programme de développement professionnel dédié aux futurs leaders africains, coordonné conjointement par Sciences Po, leader des grandes écoles françaises de sciences politiques, ISM et  UCT.

Source : Setal

« Personne ne peut développer l’Afrique, en dehors des Africains eux-mêmes « .Tony O. Elumelu auteurde cette fameuse phraseest un acteur alerte, ouvert au développement de partenariats gagnant-gagnant, philanthropiques ou d’affaires, avec des acteurs globaux.

Avec le MEDEF, Tony O. Elumelu mettra en avant sa qualité de président de Heirs Holdings, groupe d’investissement africain leader, pour explorer toutes les possibilités de partenariat avec les entreprises intéressées par les marchés africains. Il est convaincu qu’il est essentiel de développer et consolider les partenariats avec les acteurs privés et publics français qui partagent sa confiance dans le potentiel de l’Afrique et qui souhaitent contribuer à sa croissance et transformation. Toutefois, il souhaite que les Africains soient responsables de la renaissance économique de leur continent, car il est tout aussi conscient du rôle positif des partenariats, tant qu’il s’agit de partenariats d’égal à égal, avec un objectif commun.

Durant son séjour en France, Tony O. Elumelu présidera également la cérémonie de lancement de LeAD Campus en tant qu’invité d’honneur. Ce programme de développement professionnel dédié aux futurs leaders africains, est financé par l’Agence Française de Développement (AFD) LeAD Campus et coordonné conjointement par Sciences Po, leader des grandes écoles françaises de sciences politiques, ISM,  UCT. Son intervention tournera autour de » La transformation économique positive de l’Afrique, de leadership africain et du rôle du secteur privé dans la transformation durable du continent ».
A propos de LeAD Campus : Programme de Sciences Po, en collaboration avec l’Institut Supérieur de Management de Dakar au Sénégal et l’École supérieure de politiques et pratiques de développement de l’Université de Cape Town en Afrique du Sud, qui mettent l’accent sur le partage des connaissances et le développement du capital humain ; exactement le type de relations que M. Elumelu promeut.

Qui est Tony O. Elumelu : Entrepreneur, investisseur et philanthrope nigérian, Tony Elumelu est à l’origine de la création d’une des organisations de services financiers leaders en Afrique, United Bank for Africa (UBA), à la base exclusivement concentrée sur le marché nigérian. La vision de Tony Elumelu de créer une institution présente sur tout le continent, détenue et gérée par des Africains, capable de servir une nouvelle génération d’entrepreneurs africains, a inspiré une philosophie économique, qu’il appelle l’Africapitalisme. UBA compte aujourd’hui plus de 7 millions de clients dans 19 pays africains, et dispose également de bureaux à New York, Londres et Paris. La banque incarne la conviction de M. Elumelu que le secteur privé peut être porteur à la fois de valeur financière et économique, et devrait jouer le rôle principal dans la réalisation du potentiel économique de l’Afrique.

A propos de Heirs Holdings : En 2010, M. Elumelu a fondé Heirs Holdings, société d’investissement de marque déposée qui a constitué un large portefeuille dans les secteurs de l’énergie, de l’immobilier, de l’agroalimentaire et de la santé, ainsi que la Fondation Tony Elumelu, qui vise à promouvoir l’entreprenariat et développer la compétitivité du secteur privé africain. En se concentrant sur la transformation d’entreprises peu performantes dans les secteurs essentiels au développement de l’Afrique et en mettant en œuvre les meilleures pratiques mondiales en termes de gouvernance, M. Elumelu est devenu un modèle pour les entrepreneurs africains. Son exemple montre que la création de richesse en Afrique peut aller au-delà de la simple exploitation des ressources et accélérer la croissance des industries à valeur ajoutée sur le continent. Sa volonté de mise en œuvre à travers des vecteurs cotés en bourse témoigne de son engagement en faveur de la transparence et de sa capacité à partager la réussite financière avec la communauté africaine élargie. Les actions et investissements de M. Elumelu sont guidés par une conviction profonde que le secteur privé a un rôle essentiel à jouer dans le développement durable de l’Afrique.

Le concept de l’Africapitalisme : l’idée qu’en investissant à long terme dans des secteurs clés de l’économie, le secteur privé peut à la fois gagner de larges retours sur investissement, et améliorer le bien-être social des Africains), est explicite dans tout ce que fait M. Elumelu. En effet, Tony Elumelu ne fait pas de distinction entre les affaires et la philanthropie.UBA améliore l’accès aux services financiers innovants pour les petites et moyennes entreprises et contribue à financer le commerce transfrontalier, tandis que la Fondation, à travers le Programme d’Entreprenariat Tony Elumelu (TEEP), met à disposition un capital de plus de 100 millions de dollars au cours des 10 prochaines années, à 10000 entrepreneurs africains, avec l’objectif de créer plus d’un million d’emplois. M. Elumelu n’a pas peur d’identifier les problèmes auxquels l’Afrique est confrontée (chômage, bureaucratie, manque d’infrastructures) ; parallèlement, ses réussites, particulièrement dans les secteurs qui peuvent le plus contribuer à surmonter ces défis, démontrent qu’il est possible d’aller de l’avant.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *