L’UTT 2030: Le projet stratégique de l’Université de Technologie de Troyes

L'UTT 2030: Le projet stratégique de l'Université de Technologie de Troyes

Face aux évolutions profondes du contexte institutionnel, économique et concurrentiel en France comme à l’étranger, l’Université de technologie de Troyes (UTT) lance UTT 2030, un projet stratégique ambitieux pour l’avenir, qui conforte son positionnement international et propose un nouveau modèle économique durable pour assurer son développement.

Source : MCE TV par Mandi H.

Construit de manière collaborative avec l’ensemble des parties prenantes internes et externes, UTT 2030 est conduit par Pierre Koch, directeur de l’UTT depuis septembre 2014, qui pose ici les fondations d’un modèle d’université, à partir d’un statut originel et original : l’Université de technologie.

Technologie et innovation avant tout

Le Plan UTT 2030 réaffirme la dimension technologique de l’UTT, qui mobilise les savoirs scientifiques et techniques issus des sciences pour l’ingénieur, des sciences physiques et des sciences humaines et sociales, au service d’enjeux sociétaux. Productrice autant qu’utilisatrice de savoir, l’UTT se concentre sur l’innovation dans toutes ses activités.

Intensification de l’activité de recherche

UTT 2030 propose de développer davantage la recherche à l’UTT, sur les deux dimensions, disciplinaires et transverses, au service des enjeux sociétaux. Pour ce faire, l’Université cherchera de nouvelles ressources, en bénéficiant des financements drainés par sa Fondation partenariale, mais aussi en s’appuyant sur ses collaborations avec les membres de la ComUE Université de Champagne.

Des programmes internationaux valorisés

Dans UTT 2030, l’UTT souhaite créer de nouveaux programmes, dont certains seront construits sur le modèle du Bachelor international, de manière à offrir des options complémentaires (et payantes) aux étudiants internationaux recherchant une université de technologie de premier plan.

Un nouveau modèle économique pour se développer

Le projet stratégique de l’UTT propose de développer la recherche partenariale avec les acteurs socio-économiques et de mettre en place de nouvelles activités pour accroître sa notoriété et lui fournir les moyens de son développement : nouveaux programmes diplômants (DU, Master (DNM), Mastères Spécialisés),

formation continue, prestations d’ingénierie au service des entreprises. L’innovation et l’incubation de start-ups feront également l’objet d’un dispositif renforcé, en lien avec les partenaires locaux. Ces développements appellent des investissements qui seront rendus possibles par une utilisation exceptionnelle des fonds de roulement. Ils nécessitent aussi de mobiliser des compétences et des expertises spécifiques qui se traduisent d’ores et déjà par 2 recrutements :

► Aline de Salinelles, expérimentée pour monter des partenariats entreprise (ex-Directrice Générale de la Fondation partenariale de l’Université Paris-Dauphine), aura pour mission de conduire la stratégie globale de la Fondation partenariale de l’UTT et de son programme d’action.

► Laurent Amice, ex-directeur des programmes interentreprises et des Executive Mastères Spécialisés à ESCP Europe, développera les activités de formation continue de l’UTT, en particulier dans les domaines de l’économie de l’information « ouverte » et du numérique, le Product LifeCycle Management, la Silver economy.

Un grand campus technologique troyen

La recherche de croissance s’organisera également à travers la synergie des différents niveaux territoriaux et institutionnels auxquels l’UTT participe. Dans cette logique, UTT 2030 propose, en concertation avec l’URCA, la constitution d’un Campus Technologique avec ses partenaires troyens : l’EPF, l’ESC Troyes, l’IUT et le Centre Universitaire de Troyes.

La place de l’UTT au sein de la nouvelle grande région Est

Au-delà de ce projet de Campus Technologique, l’UTT entend affirmer son rôle d’animateur de la dimension technologique d’ingénirie au sein de la ComUE « Université de Champagne ».

Dans cet objectif, Pierre Koch, directeur de l’UTT, présente sa candidature à la Présidence de la ComUE. Son ambition est de permette un débat le plus large et le plus transparent possible sur la construction de cette institution, et sur la méthode pour y arriver. Plus largement, il s’agit, pour Pierre KOCH, « d’inscrire la ComUE dans la grande région Alsace Lorraine Champagne Ardenne, en l’appuyant sur les points forts des entités qui la composent, et en veillant à l’équilibre des différentes spécialités ».

A propos de l’UTT :

Avec 2600 étudiants, l’Université de Technologie de Troyes fait partie des dix plus importantes écoles d’ingénieurs françaises. L’UTT forme des ingénieurs en 6 branches, des Masters en 9 spécialités et des docteurs en 3 spécialités. La politique de développement de l’UTT mise sur une recherche de haut niveau, axée sur la thématique transverse Science et Technologies pour la Maitrise des Risques, et une stratégie internationale ambitieuse. L’UTT est membre de la Conférence des Directeurs des Ecoles Françaises d’Ingénieur, de la Conférence des

Présidents d’Universités, de la Conférence des Grandes Ecoles et de la European University Association. L’UTT fait partie du réseau des universités de technologie françaises.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *