La Fondation Culture et Diversité de l’école du Louvre signe un accord avec le lycée Condorcet de Lens

Début novembre, une visite à Lens suivie d’une signature a scellé un accord de partenariat entre le lycée Condorcet de Lens et l’école du Louvre à Paris. L’objectif ? Donner la possibilité aux lycéens d’intégrer la filière. Les explications de Géraldine Wayolle, professeur d’histoire-géo et coordonnatrice du projet.

Géraldine Wayolle, professeur d’histoire-géographie au lycée Condorcet.

Géraldine Wayolle, professeur d’histoire-géographie au lycée Condorcet.

Source : La Voix du Nord par Yves Portelli

– En quoi consiste cette convention qui vous lie à l’école du Louvre ?

« Au départ, c’est une rencontre avec Danièle Lefèbvre (adjointe à l’éducation) qui nous a permis de prendre contact avec la Fondation Culture et Diversité directement liée à l’école du Louvre. La Fondation a pour ambition d’aider les publics en milieu populaire à intégrer les cours de la prestigieuse école parisienne qui forme aux métiers d’art, les conservateurs notamment. Par le biais de cet accord, les élèves qui auront rempli les conditions, vont bénéficier d’une semaine de formation-découverte sur place à Paris, tous types de frais intégralement pris en charge. »

– À qui s’adresse l’initiative ?

« L’accord a pu prendre naissance dans la mesure où une filière Histoire des arts a été créée au lycée depuis 2010 et que c’est la seule dans ce cas dans le Pas-de-Calais. Aujourd’hui, la filière compte seize élèves en terminale, dix en première auxquels il faut ajouter, potentiellement, les vingt-deux élèves de seconde qui ont pris l’option découverte des arts et du patrimoine. C’est au sein du groupe des terminales que seront choisis les élèves. »

– Quels seront les critères de sélection ?

« Il faut d’abord être volontaire. Pour l’instant, neuf élèves ont postulé et j’ai déjà récupéré trois dossiers. Ils doivent faire acte de candidature, rédiger une lettre de motivation. Leur dossier scolaire sera épluché, leurs notes au bac français analysées, etc. Une fois le choix de la Fondation effectué (au total, seuls trente-cinq élèves sont sélectionnés en France !) le ou les lauréats auront l’occasion de découvrir l’école du Louvre au mois de février et de participer à un stage de préparation au test probatoire de l’école. Ils passeront une semaine complète à Paris. La totalité des frais, y compris les droits d’inscriptions aux cours, les transports, etc. seront intégralement pris en charge par la fondation. »

– Cette convention entraînera-t-elle d’autres effets ?

« Les élèves de seconde patrimoine et de première histoire des arts participeront à une journée des métiers à Paris, au mois de janvier. Ils auront l’occasion de visiter l’École du Louvre et de découvrir officiellement les différents métiers concernés par les cours. Cela pourrait constituer un beau levier pour la filière au sein du lycée. »

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *