Le système espagnol SENSAR s’engage en faveur de la Patient Safety Movement Foundation

Irvine, Californie–(BUSINESS WIRE)–La Patient Safety Movement Foundation a annoncé aujourd’hui l’engagement du Système de signalement national espagnol des incidents anesthésiques, le Sistema Español de Notificacion en Seguridad on Anestesia y Reanimacion (SENSAR), pour contribuer à l’éradication des erreurs médicales.

Source : Business Wire 

L’équipe communiquera les dernières mises à jour relatives à son engagement formel à l’occasion du quatrième Sommet sur la sécurité des patients, la science et la technologie qui se tiendra les 22 et 23 janvier 2016 au Laguna Cliffs Marriott Resort and Spa de Dana Point, en Californie.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, l’Union européenne recense environ 750 000 erreurs médicales par an. Si ces erreurs médicales étaient éliminées, cela permettrait de diminuer de 3,2 millions le nombre de jours d’hospitalisation, de 260 000 le nombre d’incidents menant à un handicap permanent et de 100 000 le nombre de décès. Les infections associées aux soins de santé affectent 1 patient hospitalisé sur 20 chaque année. En Espagne, sur les 4 600 000 séjours hospitaliers recensés en 2011, près de 7 400 ont donné lieu à un décès.

« Malheureusement, l’approche traditionnelle adoptée dans le cadre des erreurs médicales se concentre sur les blâmes et les sanctions. Ce système n’aide pas les organismes de santé à apprendre de leurs erreurs », a indiqué le docteur Daniel Arnal, Président de SENSAR. « Nous nous sommes engagés à diffuser la culture de la sécurité du patient dans le domaine de l’anesthésie, des soins d’urgence et de la gestion de la douleur dans tous les hôpitaux espagnols. Nous mettons actuellement en œuvre un système de signalement des incidents basé sur le web, indépendant et non punitif. Nous prodiguons également enseignements et formations par le biais de simulations de travail d’équipe. Nous comptons actuellement 86 hôpitaux qui se sont engagés volontairement. Nous espérons que d’ici 2020 le nombre des hôpitaux participants passera à 120. Les vies sauvées par notre engagement seront quatre fois plus nombreuses que les décès causés par les accidents de la route en Espagne. »

Fondée en 2009, SENSAR est une organisation à but non lucratif d’anesthésistes basée en Espagne, qui se concentre sur les systèmes de rapport de sécurité des patients et sur la prestation de formations sur les meilleures pratiques en matière de sécurité. Ses membres axent leurs efforts sur les systèmes de rapport, la formation, les pratiques de sécurité (protocoles et listes de vérification) ainsi que sur les facteurs humains. Les hôpitaux participants disposent d’entre 200 et 1 500 lits et sont pour la plupart des institutions publiques ; ensemble, ils comptent 384 analystes, principalement des anesthésistes, qui ont déjà analysé plus de 5 000 incidents de sécurité critiques pour les patients et ont suggéré plus de 9 900 mesures correctives liées.

« Nous sommes très heureux de travailler avec SENSAR pour améliorer de manière significative la sécurité des patients en Espagne », a déclaré Joe Kiani, fondateur de la Patient Safety Movement Foundation. « Pour SENSAR, une seule vie de perdue est toujours une vie de trop. Leur engagement a déjà permis de sauver 3 386 vies et ils sont en bonne voie pour faire mettre en œuvre leur système dans chaque hôpital espagnol d’ici 2020. La sécurité des patients est un problème global et nous saluons les pays qui, à l’image de l’Espagne, sont pionniers en ce domaine. »

À propos de la Patient Safety Movement Foundation

Chaque année dans le monde, plus de 3 000 000 de personnes, dont 200 000 personnes aux États-Unis, meurent de causes évitables dans les hôpitaux. La Patient Safety Movement Foundation a été créée pour soutenir la Masimo Foundation for Ethics, Innovation, and Competition in Healthcare, afin de réduire à 0 le nombre des décès évitables d’ici à 2020 (0X2020) aux États-Unis et dans le monde entier. L’amélioration de la sécurité des patients demande la collaboration de toutes les parties prenantes, notamment des patients, des professionnels de santé, des entreprises de technologie médicale, du gouvernement, des employeurs et des tiers payants privés. La Patient Safety Movement Foundation travaille de concert avec l’ensemble des parties prenantes pour identifier les problèmes et les solutions liés à la sécurité des patients. La Fondation organise également des sommets sur la sécurité des patients, la science et la technologie, accessibles sur invitation uniquement. Le prochain sommet, qui se tiendra les 22 et 23 janvier 2016 à Dana Point, en Californie, rassemblera les plus brillants esprits de notre pays pour des discussions et de nouvelles idées stimulantes qui bousculeront l’ordre établi. En présentant des remèdes sur mesure à impact étendu en mesure de répondre aux problèmes liés à la sécurité des patients, en encourageant les entreprises de technologies médicales à partager les données relatives à l’achat de leurs produits et en demandant aux hôpitaux de s’engager à mettre en œuvre les APSS (Actionable Patient Safety Solutions), la Fondation avance vers son objectif de zéro décès évitables d’ici 2020. Consultez le site www.patientsafetymovement.org .

#patientsafety #0x2020

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *