Des étudiants du monde entier posent nus pour la bonne cause

Pour sensibiliser aux causes qui leur tiennent à coeur, certains étudiants n’hésitent pas à poser nus pour le calendrier 2016 de leur établissement universitaire. Découvrez quelques initiatives audacieuses.

Source : BFMTV Étudiant par Marianne Shehadeh 

Certains étudiants ont décidé de réaliser et vendre un calendrier 2016 en posant complètement nus. Cette démarche pour le moins originale, inspirée par les traditionnels calendriers des Dieux du Stade ou ceux des pompiers, se veut engagée pour la bonne cause: lutte contre le racisme, l’homophobie, le suicide jeune, la dépression, le sida, les troubles alimentaires, etc. Nombreuses sont les associations d’aide et de prévention ayant besoin de dons.

L’équipe d’aviron de l’université de Warwick (Angleterre)

Le calendrier et les photos des « rameurs de Warwick » sont attendus chaque année. Et pour cause: l’équipe d’aviron de l’université de Warwick (Grande-Bretagne), se déshabille chaque année contre l’homophobie dans le sport (et plus particulièrement dans le sport en équipe). Les bénéfices des ventes des photos et calendriers sont reversés à l’association Sports Allies, qu’ils ont créé eux-mêmes.

Les étudiants de l’université de médecine de Caen (France)

Le service de polycopie de la Corpo Médecine de Caen a lancé la troisième édition de son calendrier partenaire d’AIDES, une association de lutte contre le sida. Les étudiants se mettent en scène de manière décalée, où une ombre noire est omniprésente, symbole du virus. Ils expliquent que la silhouette représente un sida de plus en plus banalisé en société.

L’équipe féminine de rugby de l’université d’Oxford (Angleterre)

Les étudiantes de l’équipe féminine de rugby de l’université d’Oxford ont décidé de se dénuder pour désacraliser l’image du corps de la femme athlète. Autrement dit, montrer la diversité des corps à travers une série de photos en noir et blanc. Sur le calendrier 2016, elles s’entraînent ou disputent un match, et s’adressent aux personnes qui souffrent de troubles alimentaires. Un pourcentage des ventes est versé à l’association Beat qui mène le même combat.

Les étudiants de l’UCD (Irlande)

S’aimer, avoir confiance en soi, et ne plus avoir honte de son corps sont les messages que transmettent plusieurs étudiants de l’University College of Dublin dans un calendrier de nus. Ils agissent en soutien de l’YSPI, une association de prévention contre le suicide chez les jeunes. En effet, le taux de suicide des jeunes en Irlande est le troisième plus élevé d’Europe.

Crédits photo: Warwick Rowers | Corpo Médecine Caen | Oxford University | UCD

 

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *