Universcience va pouvoir accueillir de nombreux doctorants

Grâce à la signature d’un partenariat avec la Fondation Bettencourt Schueller, Universcience va pouvoir augmenter sensiblement sa capacité d’accueil de doctorants, passant de 50 doctorants actuellement à 86 doctorants à l’horizon 2016-2017.

Source : Savoirs et Connaissances par Max Voirent

Domaine d’excellence d’Universcience, les activités présentielles de diffusion de la science, dites de médiation scientifique, développées au Palais de la découverte et à la Cité des sciences et de l’industrie favorisent le partage des connaissances sur un mode participatif. Ces activités prennent la forme d’exposés, d’ateliers, de visites animées, de rencontres avec des chercheurs et de séances de planétarium qui sont proposés quotidiennement au public.

L’efficacité de ces interventions repose sur la capacité de leurs responsables – les médiateurs – à adapter les contenus en temps réel en fonction de leur auditoire et à répondre à ses questions, quel que soit le degré de connaissance des sujets scientifiques, du public.

RENOUVELER LA MÉDIATION, ÊTRE AU CŒUR DE LA SCIENCE «EN TRAIN DE SE FAIRE»

Avec la volonté de renouveler cette offre de médiation unique en son genre et d’être au plus près des avancées de la recherche contemporaine, Universcience s’est engagé depuis plusieurs années dans un programme de recrutement et de formation de jeunes doctorants à la médiation.

Dans le cadre de leur contrat doctoral, ces étudiants, qui préparent une thèse, peuvent effectuer une activité complémentaire, rémunérée et consacrée à une mission de diffusion de science, pendant une durée de trois ans. Répondant à cette mission, Universcience accueille et forme ainsi à la médiation scientifique de jeunes doctorants issus des universités.

UN ÉCHANGE GAGNANT

En présentant un exposé sur le sujet de leur thèse, les doctorants contribuent ainsi à enrichir la palette des médiations d’Universcience et reçoivent en contrepartie, de la part de l’établissement, une formation aux outils et méthodes de vulgarisation qu’ils pourront mettre à profit dans l’exercice de leur profession.

Enrichis de cette expérience de terrain, de cette confrontation au public, ces doctorants acquièrent, au cours de ces trois années, une capacité à synthétiser et à rendre accessibles des sujets pointus. Pour ceux qui décident de se consacrer à la recherche ou à l’enseignement, comme pour ceux qui rejoignent le secteur privé comme ingénieur, cette expérience est précieuse.

LE PARTENARIAT ENTRE UNIVERSCIENCE ET LA FONDATION BETTENCOURT SCHUELLER

Avec la volonté d’attirer de nouveaux publics et de proposer des présentations innovantes, Universcience s’est fixé comme objectif d’accroître l’effectif de ses doctorants en passant de 50 doctorants actuellement à 86 doctorants à l’horizon 2016-2017.

La Fondation Bettencourt Schueller, qui partage cette même volonté d’aide à la recherche française et aux jeunes talents, a décidé de soutenir financièrement ce projet ambitieux. La signature le 25 janvier prochain d’une convention de partenariat pour un montant total de 780 000€ sur trois ans viendra sceller cet accord.

UNE OPPORTUNITÉ UNIQUE D’ÉCHANGE AVEC DE JEUNES CHERCHEURS

La participation de jeunes doctorants à l’élaboration des exposés de médiation constitue pour Universcience une opportunité unique de présenter, de façon vivante et attractive, la science fondamentale en cours de réalisation mais aussi de diversifier le profil de ses médiateurs.

Le rapport direct qui s’instaure entre les doctorants et les jeunes visiteurs, lié à leur proximité générationnelle, favorise la transmission des connaissances scientifiques. La médiation joue ici un rôle essentiel dans l’éveil de vocations scientifiques, qui est une des missions phares d’Universcience.

Au départ, limité à quelques disciplines, l’accueil de doctorants a été étendu à l’astronomie, la physique, la chimie, les mathématiques, les sciences du vivant, les sciences de la terre et la géologie mais aussi aux sciences sociales et à la transmission aux plus jeunes, au sein de la Cité des enfants notamment.

Les doctorants sont issus de plusieurs écoles doctorales : les universités Pierre-et-Marie-Curie, Paris Diderot, Paris Sud, Paris Descartes, Grenoble 1, l’École Normale supérieure, le CNRS, l’Inserm, l’Institut Pasteur, le CEA, l’Inra ou encore l’Institut Curie…

Une fois formés, ces doctorants animent des ateliers et des exposés sur la base de 268 heures en année scolaire (réparties en 64 demi-journées ou 32 jours). Leur formation est assurée par les médiateurs avec une formation générale dispensée par l’École de la médiation, animée par Universcience.

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *