Daum : des étudiants de Sciences-Po Nancy restaurent deux pièces uniques

Jacques Antoine, conservateur des antiquités et des objets d’art : « il y a des trésors dans les églises de la reconstruction ».   Photo Patrice SAUCOURT

Des étudiants de Sciences-Po Nancy se mobilisent pour restaurer deux pièces uniques du verrier nancéien. Les mécènes sont les bienvenus…

Source : Est Républicain par Frédérique BRACONNOT

Nancy. Ils sont d’un bleu profond, enchâssés dans une structure métallique délicate, pétris de formes généreuses et rebondies, vestiges et témoins de la prestigieuse école de Nancy. Leur sauvegarde n’a pourtant tenu qu’à un fil, ou plus précisément, n’a tenu qu’à la curiosité d’un expert en la matière. Jacques Antoine, conservateur des antiquités et des objets d’art est de ces fouineurs qui traquent l’insolite et le rare dans les endroits les plus reculés de la Meurthe-et-Moselle. Son flair l’amène un jour dans ces villages martyres du Lunévillois, où l’après première guerre mondiale a généré d’imposants chantiers de reconstruction.

Lire tout l’article ICI

Ce contenu a été publié dans Actualités, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *