Université et entreprise, le maillon stratégique

Le Rolex Learning Center, sur le campus d'EPFL, est à la fois un laboratoire d'apprentissage, une bibliothèque, un lieu d'échange et un centre culturel international.

Depuis plusieurs années, l’enseignement supérieur suisse tisse des liens étroits avec les entreprises, jusqu’à institutionnaliser ces partenariats, en s’alignant sur le modèle américain.

Source : La Tribune par Samuel Maïon-Fontana 

Véritable moteur dans le domaine, l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) a établi de nouveaux standards de collaboration entre le monde académique et l’industrie. En 2010, l’établissement scelle cette démarche en inaugurant son luxueux Rolex Learning Center. Un investissement de plus de 100 millions d’euros financé à moitié par des sponsors comme Novartis ou Nestlé… et Rolex, le plus important mécène.

Son vice-président Philippe Gillet, ancien directeur de cabinet de Valérie Pécresse lorsqu’elle était ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche, n’est pas étranger à ces techniques :

« Nous sommes une université construite sur une recherche d’excellente qualité, c’est une…

Lire tout l’article ICI

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *