Pour que les femmes aient leur place dans la science, le Manifeste de la Fondation L’Oréal

L’univers scientifique souffre d’une présence féminine encore trop faible. On ne compte encore que 30% de chercheuses dans le monde et trop rares sont celles qui parviennent à atteindre des postes à hautes responsabilités ou à recevoir la récompense ultime qu’est le prix Nobel (3%). Pour changer la donner et réveiller les esprits, la Fondation L’Oréal lance un manifeste dont la signature est ouverte à tous.

Source : Au féminin 

« Notre monde en pleine transformation n’a jamais eu autant besoin des femmes et de leurs découvertes. Avec le programme For Women In Science, la Fondation L’Oréal s’engage à promouvoir ces femmes de Science qui vont changer le monde. Nous sommes déterminés à nous battre à leurs côtés, pour la science et pour bâtir un monde plus beau. » C’est avec ces mots engagés que Jean-Paul Agon, PDG du Groupe L’Oréal, a inauguré la 18ème édition de la Cérémonie L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science qui récompense chaque année 5 femmes scientifiques dont les travaux vont changer le monde ainsi que 15 « rising talents », de jeunes chercheuses venues des quatre coins de la planète qui sont déjà bien parties pour faire de même.

Parce que les paroles ne suffisent pas toujours malgré leur sincérité, cette soirée placée sous le signe de l’excellence s’est conclue sur le lancement officiel d’un manifeste engageant la Fondation L’Oréal et l’UNESCO à mettre tout en oeuvre pour que la science soit paritaire, en permettant aux chercheuses actuelles d’accomplir ce qu’elles désirent et accèdent à des postes clés mais aussi, car il faut agir à la racine, en créant des vocations auprès des plus jeunes, tout en s’assurant que les préjugés ne les détournera pas du chemin qu’elles souhaitent emprunter comme c’est le cas aujourd’hui.

Les 6 engagements du manifeste #PourLesFemmesEtLaScience

1- Susciter des vocations scientifiques chez les jeunes filles.

2- Faire tomber les barrières qui empêchent les femmes de science de poursuivre une carrière à long terme.

3- Favoriser l’accès des femmes aux postes scientifiques de haut niveau et aux postes décisionnels.

4- Célébrer auprès du grand public la contribution des femmes scientifiques aux progrès de la science et de la société.

​5- Garantir la parité dans les instances et manifestations scientifiques (colloques, commissions et conseils d’administration) en terme de participation et de leadership.

6- Favoriser le mentorat et l’accès aux réseaux pour les jeunes scientifiques afin de leur permettre de planifier et de développer leurs carrières à la hauteur de leurs espérances.

Jean-Paul Agon, Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, et le Professeur Elizabeth Blackburn, Présidente du jury 2016, Lauréate du Prix L’Oréal-UNESCO Pour les Femmes et la Science2008, et Prix Nobel de Physiologie ou Médecine 2009, ont été les premiers signataires de ce manifeste et de nombreux invités ont suivi leur exemple.

​Pour signer ce manifeste et soutenir cette cause, rendez-vous sur www.forwomeninscience.com.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *