Fondation l’Oréal et Unesco : la recherche grenobloise distinguée

La Fondation L’Oréal et l’Unesco ont distingué cinq femmes scientifiques d’exception et 15 jeunes chercheuses, venues de tous les continents.

Source : L’Essor par Sevim SONMEZ

Parmi elles, une jeune chercheuse française : Anaïs Orsi s’est distinguée pour ses travaux de recherche sur l’étude des variations climatiques de l’Antarctique. Dans le cadre de ses recherches, Anaïs travaille en collaboration avec le laboratoire de glaciologie de Grenoble. Elle a été identifiée par un jury d’éminents scientifiques comme représentant l’avenir de la science dans le monde et a reçu hier soir la bourse L’Oréal-Unesco « Jeunes talents internationaux ».

La cérémonie s’est conclue par le lancement du Manifeste pour les femmes et la science, qui a pour objectif de lutter contre la sous-représentation des femmes dans les milieux scientifiques.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *