ISF : Passer du simple don à la création de votre propre fondation

[ISF 2016 – 3/4] Les dons, qu’ils soient faits à une fondation existante ou à votre propre fondation, vous permettent d’obtenir la réduction d’ISF. Et cela tous les ans, si vous faites des versements réguliers. Explications.

Source : La Tribune par Mireille Weinberg

Les dons effectués avant votre déclaration d’ISF peuvent encore vous permettre de diminuer, voire d’effacer purement et simplement, votre facture d’ISF pour 2016.

Pour 66.667 euros versés, vous obtiendrez la réduction maximale de 50.000 euros d’ISF (75% de votre versement).

« Si vous dépassez ce versement maximal ou le montant permettant de réduire la totalité de votre ISF, vous pouvez utiliser le surplus pour obtenir une réduction à l’impôt sur le revenu, à hauteur de 66% de vos versements dans la limite de 20% de votre revenu imposable, l’excédant étant reportable pendant cinq ans », explique Max Thillaye du Boullay, conseiller en philanthropie chez Apprentis d’Auteuil.

Si, par exemple, vous versez 100.000 euros, 66.667 euros serviront à faire le plein de la réduction ISF et le solde, 33.333 euros à obtenir une réduction au titre de l’impôt sur le revenu (IR). À votre réduction d’ISF de 50.000 euros, s’ajoutera celle de 22.000 euros à l’impôt sur le revenu, soit 72.000 euros de réduction d’impôt au total pour 100.000 euros versés ! Cela fonctionne que vous fassiez un don à un organisme d’intérêt général (la liste limitative est sur Internet) ou à votre propre véhicule philanthropique, pourvu qu’il s’agisse d’une fondation.

Lire tout l’article ICI

 

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *