Saison 1 des Idex à l’université : le verdict est tombé

Les résultats ont été annoncés le 29 avril 2016 pour les universités : sur les huit Initiatives d’excellence, trois sont confirmées définitivement par l’État – Aix-Marseille, Bordeaux, Strasbourg –, trois voient leur période probatoire reconduite (PSL, Sorbonne universités, Saclay) et deux sont stoppées (Toulouse et Sorbonne Paris Cité). Retour sur cette première saison de la compétition des Idex.

Source : L’Étudiant par Camille Stromboni, Céline Authemayou

#1. La compétition sous l’ère Sarkozy : huit premiers vainqueurs…

Annoncé en 2009 par Nicolas Sarkozy, alors président de la République, le programme d’investissements d’avenir vise à apporter des financements conséquents à des projets d’envergure, avec un capital de 35 milliards d’euros pour 2010. Six secteurs sont concernés, parmi lesquels l’enseignement supérieur et la recherche.

Labex, Equipex, Satt, IHU… Différents appels à projets concernent les universités. Le principal : les Initiatives d’excellence – ou Idex – consistent à réunir « selon une logique de territoire, des établissements d’enseignement supérieur et de recherche déjà reconnus pour leur excellence scientifique et pédagogique » selon le gouvernement, pour faire émerger une dizaine d’universités de rayonnement mondial.

Deux vagues de sélection se déroulent entre 2010 et 2012, avec un jury international qui auditionne à chaque fois les candidats. Trois projets sont sélectionnés au premier tour en juillet 2011 : Strasbourg (750 millions), Paris Sciences et Lettres (750 millions) et Bordeaux (700 millions).

Quant à la vague 2, annoncée début 2012, elle aboutit à cinq vainqueurs : Aix-Marseille (750 millions), Toulouse (750 millions), Sorbonne-Paris-Cité (800 millions), Sorbonne Universités (900 millions), Paris-Saclay (950 millions).

Les sommes « obtenues » correspondent au capital sur lequel les universités reçoivent des intérêts.

Lire tout l’article ICI

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *