Dis-moi où tu vis, je te dirai combien tu donnes

Les dons à de nombreuses associations comme les restos du coeur peuvent être déduits des impôts.

Spots à la radio, pages de publicité dans les journaux… à quelques jours de la date butoir pour déclarer l’impôt de solidarité sur la fortune (ISF), les fondations et autres organismes d’intérêt général sont à la manœuvre pour inciter les particuliers aisés à leur faire un don. Avec un argument imparable : les contribuables peuvent réduire de leur ISF 75 % de la somme donnée.

Source : Le Monde par Frédéric Cazenave

Et cela fonctionne : 200 millions d’euros de « dons ISF » devraient être réalisés en 2016, si l’on se fonde sur le coût attendu pour l’Etat de cette dépense fiscale. Cette somme s’ajoute aux dons aux associations, qui permettent d’obtenir une réduction d’impôt sur le revenu.

En 2014, 2,3 milliards d’euros de dons ont ainsi été déclarés au fisc par 5,7 millions de foyers, selon une étude intitulée « La philanthropie dans les territoires » et mise en ligne le 28 avril par la Fondation de France. Soit 15,7 % des foyers fiscaux. « Ce chiffre est a minima, beaucoup de personnes donnant sans pour autant en informer l’administration fiscale, mais c’est le plus fiable », explique Laurence de Nervaux, responsable de l’Observatoire de la Fondation de France.

Lire tout l’article ICI

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *