Xavier Niel veut surprendre l’Amérique avec son école 42 gratuite

L'école de Xavier Niel spécialisée dans la programmation informatique va ouvrir un campus en Californie. Le projet a reçu le soutien de plusieurs personnalités de la Silicon Valley comme les fondateurs de Twitter et de Snapchat.

L’école 42 s’implante au coeur de la Silicon Valley. Elle ouvre ses inscriptions en ligne pour recruter ses premiers étudiants en informatique, en exportant la gratuité de ses droits d’inscription. Un argument clé outre-Atlantique où le coût des études supérieures de qualité reste exorbitant.

Source : BFM TV par Frédéric Bergé

Après la France, l’école 42 veut aussi révolutionner l’enseignement supérieur de l’informatique aux États-Unis.  Xavier Niel a choisi de décliner aux abords de la Silicon Valley, son lieu d’enseignement dédié à la programmation et au logiciel, dans le cadre d’un cursus qui sera complètement gratuit. Le fondateur de Free a prévu de financer lui-même à hauteur de 100 millions de dollars, l’ensemble des projets liés au développement de l’école 42.

Comme en France, les inscriptions en ligne sont ouvertes à tous, sans condition de diplôme. Elles débutent ce mardi 17 février 2016 outre-Atlantique.

Les épreuves de sélection des futurs étudiants se dérouleront durant l’été 2016 pour un démarrage des enseignements en novembre de la même année. Les futurs étudiants seront accueillis dans un bâtiment doté d’un espace d’environ 18.500 mètres carrés dans la ville californienne de Fremont, qui a apporté son soutien à cette initiative.

Un campus avec 300 places en dortoirs pour les plus défavorisés

Ouvert 24/7, le futur campus californien aidera les étudiants les plus défavorisés en leur offrant 300 places gratuites installées dans des dortoirs. Son ambition est d’accueillir 10.000 étudiants au cours des 5 prochaines années.

Dans une vidéo postée sur Internet par l’école 42, plusieurs personnalités de la Silicon Valley apportent leur soutien au projet. On y retrouve notamment Jack Dorsey, PDG de Twitter, Evan Spiegel, PDG et cofondateur de Snapchat ou encore Kayvon Beykpour, cofondateur de Periscope.

Le campus américain est codirigé par Kwame Yamgnane, qui a accompagné le lancement de l’école 42 en France et par Brittany Bir, une jeune américaine qui a étudié à l’université d’État en Californie et à la Sorbonne à Paris.

Un prêt étudiant moyen atteint 30.000 dollars aux États-Unis

Cette école pourrait surtout bousculer l’ordre établi dans l’enseignement supérieur américain. Elle est située à quelques encâblures de prestigieuses universités comme celles de Stanford en Californie dont l’excellence de l’enseignement n’est plus à démontrer.

En effet, la gratuité de la future école 42 californienne est un argument clé aux États-Unis où le total des prêts contractés par les étudiants pour leurs études s’élèverait à 1.160 milliards de dollars (1.020 milliards d’euros), soit 6,6% du PIB américain, selon la banque de la réserve fédérale à New-York.

Le ministère fédéral de l’éducation a évalué à 40 millions, le nombre d’américains ayant contracté un prêt moyen de 30.000 dollars (26.400 euros) pour financer leur études supérieures.

Xavier Niel, qui avait échoué à secouer le marché du téléphone mobile outre-Atlantique à la suite de sa tentative avortée en 2014 de rachat de l’opérateur T-Mobile, a choisi le terrain de l’éducation et de la transmission du savoir, pour surprendre l’Amérique.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *