Immuno-oncologie : la Fondation Toulouse Cancer Santé et l’Institut de Recherche Pierre Fabre créent une chaire de recherche

Immuno-oncologie : la Fondation Toulouse Cancer Santé et l'Institut de Recherche Pierre Fabre créent une chaire de recherche

La Fondation Toulouse Cancer Santé et l’Institut de Recherche Pierre Fabre ont annoncé la création conjointe d’une chaire de recherche dédiée à la recherche en immuno-oncologie et intégrée aux équipes du Centre de Recherches en Cancérologie de Toulouse (CRCT) adossé à l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse Oncopole.

Source : My Pharma Éditions par Pierre Fabre

Financée pour une durée de 5 ans à part égale entre la Fondation Toulouse Cancer Santé et l’Institut de Recherche Pierre Fabre, cette chaire sera dirigée par un médecin-chercheur d’envergure internationale, spécialisé en médecine translationnelle avec une expertise confirmée dans le domaine de l’immuno-oncologie. L’enjeu de la médecine translationnelle est de rendre plus rapidement accessibles les innovations thérapeutiques en faisant le lien entre recherche fondamentale et recherche clinique.

En vue du recrutement de ce médecin-chercheur, un appel à candidatures a été  lancé le 2 juin  via la publication d’annonces dans les revues Nature, Science et New England Journal of Medicine. Le choix définitif du détenteur de la chaire reviendra au Conseil Scientifique International de la Fondation Toulouse Cancer Santé et de l’Institut Universitaire du Cancer de Toulouse (IUCT).

« Le recrutement d’un éminent oncologue, conjuguant un double expertise en médecine translationnelle et en immuno-oncologie, illustre l’ambition portée par la fondation pour l’Oncopole : financer la venue, ici à Toulouse, des médecins et chercheurs à l’origine des découvertes de demain et hisser le campus toulousain à un niveau d’excellence internationale. » a déclaré Philippe Douste-Blazy, Président de la Fondation Toulouse Cancer Santé, à l’occasion de cette annonce.

« La participation de Pierre Fabre à la création de cette chaire est cohérente avec le choix de l’oncologie comme axe prioritaire de notre R&D pharmaceutique. Orientée médecine translationnelle et immuno-oncologie, la chaire travaillera étroitement avec nos propres équipes de recherche dans ces deux domaines d’avenir afin d’accélérer l’évaluation en clinique et l’accès à de nouveaux médicaments au bénéfice des patients » a souligné Bertrand Parmentier, Directeur Général des Laboratoires Pierre Fabre. « Cet investissement confirme aussi notre volonté de soutenir le développement de l’Oncopole et de contribuer à faire de Toulouse et sa région une place mondialement reconnue pour la recherche en oncologie »

« A côté de la chimiothérapie, de la radiothérapie et de la chirurgie, l’Immunothérapie s’installe comme un élément cardinal dans le traitement des cancers et des hémopathies. Pour bon nombre de ces pathologies elle permettra de prolonger le contrôle de la maladie voire d’obtenir des guérisons actuellement impossibles. Le recrutement d’un spécialiste de niveau international sur le site de l’Oncopole permettra une structuration parfaite de cette activité. » a déclaré Michel Attal Directeur Général de l’IUCT Oncopole

« Les résultats cliniques obtenus récemment à l’IUCT-O et ailleurs dans le monde révèlent qu’après des décennies de recherches acharnées, l’immunologie commence à porter ses premiers fruits dans le traitement de certains cancers jusqu’ici difficilement curables. Avec l’accueil de cette chaire dans ses murs, le CRCT étoffe ses forces de recherche en immuno-oncologie afin que demain, cette révolution thérapeutique bénéficie à tous les malades » analyse le Dr. Jean-Jacques Fournié, Directeur du Centre de Recherches en Cancérologie de Toulouse.

« Je me félicite de la création de cette chaire d’excellence qui contribue au rayonnement de l’Oncopole de Toulouse. A travers cette initiative collective, de l’IUCT-Oncopole, du CRCT et de la Fondation Toulouse Cancer Santé et du groupe Pierre Fabre, c’est toute l’ambition scientifique internationale de l’Oncopole qui est illustrée. Elle consolide l’engagement de la Métropole de Toulouse dans l’innovation au service des sciences de la vie et donne corps au développement scientifique du campus. La priorité donnée au rapprochement entre recherche fondamentale et recherche clinique constitue une belle avancée en faveur des patients qui pourront bénéficier plus rapidement des innovations thérapeutiques » a commenté Jean-Luc Moudenc, Président de Toulouse Métropole.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *