La philanthropie remet-elle en cause la définition de l’intérêt général ?

D’après le sociologue Nicolas Duvoux, la philanthropie tient une part de plus en plus importante dans la société française. Les dons des plus riches entraînent ainsi la redéfinition de l’intérêt général et la remise en question du principe de la redistribution des revenus par l’État français.

Source : Carenews par Flavie Deprez

Derrière le mécénat, la volonté d’agir en accord avec ses convictions

Force est de constater que de nos jours, les dons effectués aux associations d’intérêt général par les grandes fortunes augmentent. Souvent animés par la volonté de choisir quelles causes soutenir plutôt que de voir leurs impôts redistribués de façon aléatoire par l’administration fiscale, les riches donateurs préfèrent financer directement les organismes qui leur tiennent à cœur. À cette volonté d’implication personnelle s’ajoute parfois une envie de reconnaissance vis-à-vis de l’aide apportée. L’État ne contrôle donc plus à lui seul la définition de l’intérêt général, désormais également influencée par les intérêts privés des philanthropes.

Engagement spontané ou stratégie de marketing ?

Si le développement de la philanthropie provient spontanément de la société civile, cette tendance a également été initiée par les dispositifs de réduction fiscale mis en place par l’État, comme le don « impôt sur la fortune » ou le mécénat. De même, on observe la création de plus en plus de fondations d’entreprise qui visent souvent, en plus d’adhérer sincèrement à une cause, au renforcement de l’image de marque et à une meilleure stratégie de management. Dans tous les cas, cette nouvelle approche du don par les plus riches pourrait, selon certains, faire profiter la société de grandes avancées dans les domaines oubliés par l’État (recherche sur les maladies orphelines…). Pour d’autres, c’est prendre le risque de voir se creuser davantage les inégalités sociales. Voir l’ensemble de l’interview de Nicolas Duvoux ici.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *