Qu’est-ce que le programme d’investissements d’avenir ?

http://s.brsimg.com/static-000/cache/i/content/images/f/9/b/f9bfb05c3878289c6e550f1580655692-627x417.jpg

En 2017, 10 milliards d’euros vont être injectés dans le cadre du Programme d’investissements d’avenir (PIA). Avec 2 500 projets financés depuis ses débuts, pour un total d’environ 37 milliards d’euros, le PIA est un outil essentiel de la politique gouvernementale en matière de recherche et développement.

Source : Boursorama

Des investissements sur le long terme

Le Programme d’investissements d’avenir (PIA) a pour mission de financer les perspectives de croissance économique de la France sur le long terme, en se concentrant sur les thèmes de développement prioritaires. Une enveloppe globale de 57 milliards d’euros lui a été allouée depuis sa création, dont 37 milliards ont déjà été investis lors d’appels à projets. Le Commissariat général à l’investissement (CGI) a identifié 6 axes stratégiques :- le développement durable,- l’économie numérique,- les biotechnologies et les technologies de la santé,- l’enseignement, la recherche et la formation professionnelle,- le transfert au monde économique des travaux de recherche,- le développement de PME et ETI innovantes par la constitution de filières industrielles.

Modalité de recrutement

Le programme d’investissements d’avenir est mis en œuvre sur la base d’appels à projets nationaux. Chacun de ces appels permet de sélectionner les meilleurs dossiers qui sont ensuite financés avec l’aide de l’enveloppe du PIA. Ces projets innovants incluent notamment le développement de laboratoires universitaires de recherche, le montage de dossiers industriels comme dans l’aéronautique, le développement durable, le digital ou les biotechnologies.Pour veiller à ce que les objectifs soient respectés, le choix des investissements est supervisé par le CGI, sous la présidence de Louis Schweitzer. L’ambition du PIA est également d’accélérer les procédures d’investissement, avec un délai de l’ordre de 3 mois entre le dépôt du projet et la contractualisation de l’aide.

Trucs & Astuces

Le début de l’histoire du programme d’investissements d’avenir remonte au 26 août 2009. À cette date, le président de la République de l’époque Nicolas Sarkozy a installé une commission en charge de ce qui s’appelait alors le « Grand Emprunt ». Co-présidée par Alain Juppé et Michel Rocard, la commission a débouché à la création début 2010 du Commissariat Général à l’Investissement et au déblocage de la première tranche PIA de 35 milliards d’euros. En 2014, les 12 milliards d’euros du PIA 2 étaient ajoutés au programme, et 10 milliards d’euros vont encore être investis en 2017 dans le cadre du PIA 3.

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *