Graziella Luisi, le charme de la discrétion

À la tête de la fondation universitaire depuis avril, Graziella Luisi continue à donner des cours à l'université, sans oublier sa passion pour l'art à travers les associations du musée Fesch.

À la tête de la fondation universitaire depuis avril, Graziella Luisi continue à donner des cours à l’université, sans oublier sa passion pour l’art à travers les associations du musée Fesch.

Elle fait partie de ces gens qui accomplissent beaucoup mais se mettent assez peu en avant.

Source : La Corse par S. O.

Ce qui, par les temps qui courent, est plutôt agréable.

Pourtant, avec ses casquettes de chef d’entreprise, maman de trois grands enfants, nouvelle directrice de la fondation universitaire et responsable associative, Graziella Luisi aurait de quoi se la jouer nouvelle reine du Palazzu.

Il n’en est rien.

À Corte le plus souvent possible, l’Ajaccienne qui a grandi entre le cours Napoléon et Barbicaja reste attachée à la cité impériale, d’où elle fait l’aller-retour presque tous les jours.

« Mon métro à moi passe par le col de Vizzavona et la forêt de Cervellu. Je pense qu’on peut trouver plus désagréable… » Parfois, pourtant, elle reste quelques nuits en location, tout près du Palazzu, « et quand on arrive par ici tôt le matin ou qu’on en part tard le soir, c’est magique comme endroit. Et cela me change du campus Mariani où j’avais mes habitudes »

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *