24 nouveaux artistes soutenus par la Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques

La Fondation Nationale des Arts Graphiques et Plastiques (FNAGP) vient de dévoiler les 24 nouveaux projets de création lors de sa commission de printemps 2017. Depuis 2011, près de trois millions d’euros ont été aloués à des artistes pour des réalisations relevant aussi bien de la sculpture que de la vidéo, du livre d’artiste que du design. Préparez-vous pour la commission d’automne !

Source: Art & Culture

 Fortement investie dans le soutien à la production d’œuvres, la Fondation Nationale des Arts Graghiques et Plastiques développe une politique volontariste de mécénat, notamment à travers l’important dispositif d’aide aux projets qu’elle a mis en place en décembre 2011. Peu connue du grand public, la Fondation, créée en 1976, a en effet lancé en 2011 une commission mécénat pour aider les artistes français ou étrangers développant en France un projet sur un long laps de temps, soutenant et favorisant ainsi le développement et la diffusion de la création graphique et plastique.

 Celui-ci, le plus important dispositif privé actuel d’aide à la production en France, concerne les travaux d’artistes confirmés ou émergents, français ou étrangers qui développent un projet en France. Il vise à encourager la production d’œuvres ambitieuses, innovantes, expérimentales, ou nécessitant un temps de recherche ou de gestation significatif.

 Les aides sont attribuées après avis d’une commission, composée du président de la Fondation, Guillaume Cerutti, de deux représentants du ministère de la Culture et de la Communication (Direction générale de la création artistique et Inspection générale de la création artistique) et de quatre personnalités qualifiées, désignées pour deux ans par le Conseil d’administration de la Fondation qui sont, pour la période 2016/2017 : Caroline David, directrice de l’Institut français d’Izmir, ancienne directrice du FRAC Nord-Pas-de-Calais et commissaire d’exposition ; Esther Ferrer, artiste ; Sylvain Lizon, directeur de l’École nationale supérieure d’arts de Paris-Cergy ; Miguel Magalhães, directeur de la Fondation Calouste Gulbenkian à Paris.

 Lors de la commission de printemps 2017, qui s’est tenue le 21 avril, 24 nouveaux projets ont été retenus pour une enveloppe financière globale de 253 000 €. Depuis la création de ce dispositif, ce sont donc désormais 255 projets d’artistes qui auront été aidés, pour un montant total de plus de 3,25 M€.

Les 24 artistes et projets aidés :

 Caroline Achaintre, Welcome to my lab

Louidgi Beltrame, Mesa

Jagna Ciuchta, The House of Lust

Céline Cléron, L’Horizon des événements

Dominique Figarella, Quelque chose d’habitable entre causes et conséquences

Yona Friedman, Le Musée sans bâtiment

Helmo, Le Son de l’image

Camille Henrot, Saturday

Jan Kopp, Capital Fordlandia

Florence Lazar, Charge corporelle

Marie Losier, Félix Kubin, the Man with the German Hair Cut

Estrid Lutz & Emile Mold, Dead Screens

Barbara Manzetti, Artiste Viens

Randa Maroufi, Bab Seta

Eric Monbel, Sans titre

Côme Mosta-Heirt, Le Wagon

Pierre Paulin, Trois poèmes pour une main logée dans un modèle de basket des années 80

Samir Ramdani, La Cellule

Jimmy Robert, Al(li)teration (titre de travail)

RYBN.ORG, The Great offshore

Bruno Serralongue, Standing Rock Sioux Tribe (titre de travail)

Veit Stratmann, Comme un remake

Nicole Tran Ba Vang, Etre ou ne Paraître ?

Romain Vicari, Search

 Pour présenter un projet lors de la commission d’automne 2017, les artistes peuvent envoyer un dossier jusqu’au vendredi 8 septembre 2017 inclus, cachet de la poste faisant foi.

 

Ce contenu a été publié dans Non classé, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *