Faites avancer la recherche sur la santé mentale grâce à une application participative

Une enquête participative, via une application gratuite, permet de faire le point sur nos connaissances sur la santé mentale et sur les représentations que l’on s’en fait. Des données qui serviront aux chercheurs pour une meilleure prise en charge de ce type d’affections.

SCIENCE PARTICIPATIVE. Et vous, vous en pensez quoi de la santé mentale ? Une application Web gratuite, Crazy’app, vous propose cet été de  » jouer  » et de tester vos connaissances tout en faisant avancer la recherche. L’enquête dure quelques minutes et peut être réalisée depuis son smartphone, tranquillement étendu sur sa serviette à la plage ou dans son hamac…

L’objectif est de lutter contre les idées reçues qui pèsent encore sur des affections qui concernent 12 millions de personnes en France. Lancée il y a un an, l’enquête recueillera jusqu’à la fin du mois d’ août 2017 les avis des internautes. Plus de 2500 personnes ont déjà participé mais les chercheurs souhaitent recueillir davantage d’avis.

Sortir de la stigmatisation

Cet outil d’un nouveau genre s’inscrit dans une démarche de science participative. Son but est d’abord de mieux comprendre les représentations du public sur la santé mentale pour les changer, sortir de la stigmatisation actuelle et permettre aux personnes concernées un meilleur accès aux soins.

La démarche est justement originale car elle ne met pas en avant le diagnostic et ne pose pas d’étiquette (bipolarité, anorexie, addictions, shizophrénie…). En pratique, des témoignages de quatre patients puis des questions anonymisées explorant la perception de l’internaute. Par exemple : « Selon vous, de quelle maladie souffre cette personne ? », ou « Est-ce que vous pourriez-être ami avec elle ? ». Il est également possible de visionner des interviews de psychiatres et de lire les réponses d’autres internautes.

L’initiative a été mise au point par une équipe pluridisciplinaire (psychiatres, psychologues, sociologues…), dirigée par le Pr Luc Mallet, chef d’équipe à l’Institut du cerveau et de la moelle épinière (ICM), à Paris, en partenariat avec le Centre de recherche médecine, sciences, santé, santé mentale et société de l’université Paris-Descartes, CERMES3, la cité des Sciences et avec le soutien de la Fondation Philippe et Maria Halfen et de l’association Meeting for Minds. Présentation de l’appli dans la vidéo ci-dessous.

Source : SCIENCE ET AVENIR

Ce contenu a été publié dans Recherche, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *