Fécample : groupe Olvea offre une bourse à des bacheliers méritants

Éducation. Le Fonds de mécénat du groupe Olvea parraine les deux premières années d’études supérieures de bacheliers méritants. L’opération a permis d’aider trente-cinq lycéens depuis 2012.

Cela fait maintenant cinq ans que le Fonds de mécénat du groupe Olvea contribue au financement des deux premières années d’études supérieures.

L’opération a permis d’aider trente-cinq lycéens depuis 2012.

Cette année, ils sont six, dont les dossiers ont été proposés par les chefs d’établissement, à avoir été sélectionnés par un jury constitué de trois membres du groupe, un membre de La Providence et quatre du lycée Maupassant. « Une des conditions pour être retenu est en effet d’être élève d’un lycée fécampois », précisait Stéphanie Michaut, vice-présidente du Fonds de mécénat. Les bourses s’adressent aux élèves méritants par leurs résultats scolaires, qui ont des difficultés à accéder aux études supérieures en raison de leurs moyens personnels et qui souhaitent s’orienter dans des filières tournées vers le monde de l’entreprise.

Trois catégories de bourses

« Chaque dossier est étudié en fonction de la configuration familiale, de l’estimation du coût des frais d’inscription dans une grande école, du matériel nécessaire, de l’hébergement, en clair de la vie quotidienne d’un étudiant. Nous essayons d’être le plus équitables possible. » L’objectif du parrainage est d’aider à l’émergence de futurs talents, susceptibles d’être à l’origine de création d’emplois à Fécamp et dans la région à long terme. Ainsi, trois catégories de bourses sont proposées : « Égalité des chances », « Jeunes entrepreneurs » et « Coup de cœur ».

Noémie, Quentin, Robin, Mathilde, Médine et Marie ont des profils variés, des secteurs et des projets différents : banque, hôtellerie, commerce ou langues étrangères. Les heureux bénéficiaires sont venus signer leur convention de parrainage, vendredi, au cours d’une cérémonie organisée à leur attention dans les locaux de l’entreprise.

À cette occasion, ils ont rencontré leurs tuteurs respectifs, interlocuteurs privilégiés exerçant une activité professionnelle dans la région : Sandrine Lebret, directrice de l’agence locale du Crédit Agricole, Belinda Demare, directrice d’Intersport, Cassandra Peterson, coordinatrice Supply Chain Olvea, Caroline Mayaud, directrice générale Olvea, Olivier Barus, gérant de l’hôtel Normandy et Stéphanie Michaut Olvea. « Ces tuteurs assurent le suivi des étudiants, tant dans leur assiduité aux cours que dans la rédaction d’un CV ou dans des conseils pour leur orientation. »

Source: PARIS NORMANDIE

 

Ce contenu a été publié dans Universités & Grandes Ecoles, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *