Mort de Pierre Bergé, mécène, président d’honneur de la Fondation de l’Université d’Avignon

L’entrepreneur et mécène Pierre Bergé est mort ce vendredi, chez lui, à Saint-Rémy de Provence. Il avait 86 ans. Ancien compagnon d’Yves Saint-Laurent, il était président d’honneur de la Fondation de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse.

Pierre Bergé s’est éteint vendredi chez lui, dans sa maison de Saint-Rémy de Provence, des « suites d’une longue maladie ». Il avait 86 ans.

Homme d’affaires, mécène, il était aussi connu pour avoir été le compagnon d’Yves Saint-Laurent. Il a d’ailleurs dirigée la maison de couture Saint-Laurent pendant quarante ans.

Engagé pour la jeunesse

Pierre Bergé était aussi le président d’honneur de la Fondation de l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse. Il était membre du conseil d’administration.

C’est Emmanuel Ethis, alors président de l’Université, qui lui avait demandé de rejoindre le conseil d’administration en 2007.

« Au moment de l’adoption de la loi sur l’autonomie des universités, nous avons reconstitué notre conseil d’administration, raconte Emmanuel Ethis. C’est à ce moment-là que j’ai rencontré Pierre Bergé et que je lui ai demandé de nous rejoindre. Il a immédiatement dit oui. »

« C’était un homme sensible, généreux, tourné vers la jeunesse et la transmission. Nous étions en contacts réguliers. Aujourd’hui, nous sommes effondrés. (E. Ethis) »

Pierre Bergé avait fait une donation de 500.000 euros à l’Université d’Avignon en 2012.

Engagé dans le monde culturel et artistique, Pierre Bergé était aussi militant de la lutte contre le sida. Il avait cofondé l’association Sidaction en 1994 avec Line Renaud.

Pierre Bergé s’était marié en 2017 avec le paysagiste américain Madison Cox. Il s’est éteint quelques semaines avant l’inauguration de deux musées dédiés au travail de son ancien compagnon Yves saint-Laurent – l’un à paris, l’autre à Marrakech.

SOURCE : FRANCEBLEU

 

 

Ce contenu a été publié dans Fondations, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *