Travaux publics – Deux chaires sur les études de prix et la pose de réseaux à l’ESITC de Caen

Montée en puissance des enjeux énergétiques et environnementaux, technicité accrue des chantiers, émergence de grands projets comme celui du Grand Paris, création de nouveaux métiers : autant d’éléments qui mettent la formation et le recrutement des jeunes ingénieurs au cœur des stratégies des entreprises de BTP, analyse l’ESICT de Caen. Autant d’éléments qui ont poussé cette grande école à créer deux nouvelles chaires, « Études de prix » et « Aménagement, pose et réhabilitation des réseaux », en partenariat avec l’entreprise Légendre et un syndicat professionnel, Les Canalisateurs. Installées pour trois ans, ces deux chaires visent à transmettre « un vécu d’entreprise » aux étudiants.

« La chaire signée avec l’ESITC Caen a vocation à mieux faire connaître les activités du groupe, à transmettre une expertise de pointe en matière d’études de prix et à nouer des relations privilégiées avec des ingénieurs recherchés, explique Guillaume Beghin, directeur des ressources humaines du groupe Legendre. Ce partenariat renforcé nous permettra d’attirer de nouveaux talents pour accompagner la dynamique de fort développement que connait le groupe Legendre. »

Jean-Claude Brossier, président de la commission « Formation » des Canalisateurs , lui fait écho : « A travers cette chaire, nous souhaitons apporter un éclairage nouveau sur un enjeu de société trop méconnu. Nous nous investirons au plus près des futurs ingénieurs ESITC Caen pour leur faire découvrir les innovations et technicités du monde des réseaux ».

J.D

SOURCE : CHANTIER DE FRANCE

Ce contenu a été publié dans Actualités, Innovation, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *