Gouvernance

La gouvernance de l’IFFRES est composée des organes suivants :

– Le Conseil d’Administration

– le COSAS – Conseil d’orientation scientifique et d’analyse stratégique

– L’Assemblée des Fondateurs

Le fonds de dotation est dirigé par un conseil d’administration composé de trois à douze membres dont :

  1. De un à six au titre du collège des fondateurs ;
  2. De un à deux membres au titre des membres de droit ;
  3. De un à quatre au titre du collège des personnalités qualifiées.

Les membres du collège des fondateurs sont désignés par l’assemblée des fondateurs dans les conditions qui seront précisées au règlement intérieur.
Les membres de droit sont cooptés par les initiateurs du fonds de dotation ayant contribué à la dotation initiale.
Le collège des personnalités qualifiées comprend des personnes choisies à raison de leur compétence dans le domaine d’activité du fonds de dotation. Celles-ci sont cooptées par les autres membres du conseil d’administration.

Depuis le 16 janvier 2012 le conseil d’Administration de l’IFFRES est composé de:

Max Anghilante, Président. Consultant, compte 35 ans d’expérience opérationnelle en fonctions managériales (entreprise et fondation de recherche) et comme dirigeant d’entreprise en France et à l’étranger dans plusieurs secteurs : industrie agroalimentaire, pharmaceutique, biotech, promotion-construction, logiciels grand public… début 2004, il lui a été confiée la mission de créer et diriger la Fondation Coeur et Artères, l’une des toutes premières fondations de recherche reconnues d’utilité publique à avoir bénéficié d’une dotation financière conséquente d’industriels et de l’Etat. En quelques mois, 12 industriels majeurs et 12 M€ ont été réunis. Parallèlement, il a offert son savoir-faire à des chercheurs en psychiatrie qu’il accompagne, comme membre du Comité d’Orientation Stratégique, depuis la création en septembre 2005 de leur fondation de recherche en santé mentale (Fondation Pierre Deniker). Ces expériences ont été enrichies depuis mars 2007 par des interventions en qualité de consultant auprès d’initiateurs et dirigeants de fondations de Recherche et de l’Enseignement Supérieur.Max Anghilante a constitué un réseau de professionnels et d’acteurs majeurs dans son domaine d’expertise.

 

Jean-Louis Lacombe,Vice-Président. Ancien Vice-Président EADS, créateur et dirigeant de la Fondation d’entreprise EADS jusqu’en juin 2008, il est aussi le co-créateur de la fondation Recherche pour l’Aéronautique et dirigeant de la Fondation C. Génial. Jean-Louis Lacombe est aussi le Vice-Président de l’IFFRES.

 

Jean Derégnaucourt, Administrateur.Jean DEREGNAUCOURT, Docteur Vétérinaire, Prix de Thèse de la Faculté de médecine, Post Doctorant de l’Université deCalifornie à Los Angeles est aujourd’hui Directeur des Applications de la Recherche et des Relations Industrielles de l’Institut Pasteurde Paris. Jean D était auparavant Délégué Général du plus important pôle de compétitivité dans le domaine de la Santé, Medicen Paris Region, cette région regroupant près de 50 % des ressources nationales dans le domaine de la Santé. Jean DEREGNAUCOURT a aussi été cofondateur d’une jeune société de Biotechnologie, Cellvir , il est Président ou Vice Président de différentes organisations ou Comités et il a occupé différentes positions de responsabilité dans les secteurs public et privé. Antérieurement, Jean D a été Vice Président du Global Project Management puis Vice Président du Développement Chimique et Pharmaceutique International de Rhône Poulenc Rorer (Sanofi-Aventis). Il a ensuite été Président de l’Institut de Recherche Pierre Fabre puis, auprès du Président des Laboratoires Fabre il a contribué  au développement des activités de ce laboratoire en Chine. Durant sa carrière dans l’Industrie, Jean DEREGNAUCOURT a significativement contribué à la recherche, au développement et à l’enregistrement international de plusieurs produits dont 2 block busters, Taxotère et Clexane/Lovenox ainsi qu’à ceux d’un anticancéreux et d’un antidépresseur en cours de développement. Jean DEREGNAUCOURT a été également Directeur des Biotechnologies au Ministère de la Recherche, il a contribué au lancement d’Eurotransbio, à la mise en œuvre de l’appel à projet « Maturation », il a siégé au Conseil d’Administration de l’Inserm, de l’INRA, de l’AFFSSAPS, de l’InCA et, intuitu personae, il a été membre d’un Comité de la Haute Autorité de Santé. Au travers de sa carrière, Jean DEREGNAUCOURT a acquis une large expérience/expertise du domaine de la Santé au plan national et international , aussi bien du coté acteurs industriels que du coté des acteurs publics.

 

 

Gilles Rubinstenn, Administrateur. Titulaire d’un doctorat de l’UPMC entre chimie organique et mécanique quantique statistique, normalien, Gilles Rubinstenn démarre sa carrière professionnelle en 1998 chez l’Oréal, à la direction des Sciences du vivant. Il y occupe différentes fonctions dont la direction du département de recherche sur les peaux reconstruites. Il contribue alors activement au lancement de plusieurs produits, dont la gamme ABSOLUE (Lancôme) et dépose une trentaine de brevets. En 2004, il rejoint la PME Eurotab, où il prend la direction de la R&D. Il y est notamment attentif à maintenir et améliorer la rapidité avec laquelle l’entreprise porte ses innovations sur le marché, dans son métier traditionnel (la détergence) et dans l’ouverture de nouveaux marchés. Ainsi le portefeuille R&D couvrira 60% du chiffre d’affaire avec des produits de moins de 2 ans tandis qu’EUROTAB lance avec SaraLee les « pépites d’arôme » de L’OR, la 6° innovation dans l’histoire du café. Depuis septembre 2007, il est directeur général de la Fondation Pierre-Gilles de Gennes pour la Recherche, où il veille, entre autres missions, à combler l’espace entre la science « pure » et sa transposition en applications concrètes, entre la recherche académique et l’industrie. Il y a développé une offre de « guichet unique » ciblée PME et ETI qui a réalisé 3M€ de CA en 24 mois de commercialisation.

 

 

Florence Bonnerue, Administrateur. Florence Bonnerue, 52 ans, née le 10 septembre 1959 à Lyon, mariée, mère de trois enfants, domiciliée à Lyon.Diplômée d’une maîtrise AES de l’IAE de Lyon en 1985 a commencé sa carrière professionnelle en tant que consultante en organisation dans un cabinet de conseil.Dès 1986, elle accompagne bénévolement la création de la Fondation Rhône-Alpes Futur, qu’elle intègre à temps partielle rapidement.A partir de 2002, la Fondation Rhône-Alpes Futur s’est développée avec l’accueil de plusieurs projets ambitieux. Florence Bonnerue a mené la restructuration organisationnelle de la Fondation. L’arrivée en juillet 2004 d’un nouveau Président l’a conduite à en prendre la direction opérationnelle.En 2004, elle propose de postuler auprès du ministère de la recherche dans le cadre du compte d’affectation spéciale. Ainsi en 2005, la Fondation bénéficie du label Fondation de recherche avec une levée de fonds de 2,5 millions. Pour permettre à la Fondation de remplir sa mission dans un contexte en pleine mutation,  elle propose de modifier les statuts de la Fondation pour  devenir Fondation abritante, première de la Région. En 2007, elle est nommée Directrice Générale.De 2005 à 2010 elle a fait partie du conseil d’administration de CFF (Centre Français des Fonds et Fondation) et en a été trésorière de 2007 à 2010.Depuis 2010, elle anime en région Rhône-Alpes un groupe de Fondations régionales souhaitant mieux se connaître.En parallèle, elle mène les discussions pour le rapprochement avec la FSLSE et met en œuvre conjointement avec la direction de la FSLSE le dossier de la fusion des deux Fondations pour la création d’une nouvelle structure : La Fondation pour l’Université de Lyon.

 

Olivier Beaunay, Administrateur. Olivier Beaunay est directeur général de la Fondation de coopération scientifique du Pôle Recherche et Enseignement Supérieur Bourgogne Franche-Comté. Titulaire d’une double Licence de géographie et d’histoire, et d’un DEA d’ethnologie, diplômé de Sciences Po et de la Harvard Business School, il a démarré sa carrière comme directeur de cabinet en Seine-Saint-Denis (199(), pios comme secrétaires des Affaires étrangères à la direction d’Asie et d’Océanie du Quai d’Orsay. Il a été en charge du Sud-Est asiatique et de la conférence annuelle des Ambassadeurs et responsable en parallèle d’un séminaire de relations internationales à la Sorbonne (1995-1997). Il a ensuite occupé des fonctions de directeur de la communication au sein du groupe Eramet en Asie-Pacifique (1997-2002), et en Europe (2002-2007), puis au sein du Nickel Institute en Amérique du Nord. Il a exercé, dans le cadre de ces fonctions, des responsabilités dans le domaine des ressources humaines, du marketing et des affaires institutionnelles. Olivier Beaunay a été administrateur de Sciences Po Alumni à New York et de La Manu à Paris. Il a participé aux travaux de la Commission Attali sur la croissance française, au rapport de l’Institut Montaigne sur la communication de la réforme et est associé aux travaux du Trust Manangement Institute (Stratorg) sur le management par la Confiance. Il est l’auteur de « Emploi, mode d’emploi » et tient notamment un blog (olivieretcompagnie.blogspirit.com) sur les questions du management. 

 

 Claude Carrière, Administrateur   

 

Antoine Vaccaro est  titulaire d’un Doctorat de 3ème cycle : Science des organisations – Gestion des économies non-marchandes, Université de Paris-Dauphine, 1985. Après un Parcours professionnel dans de grandes organisations non gouvernementales : Fondation de France, Médecins du Monde, il préside le Cerphi (Centre d’étude et de recherche sur la philanthropie) et co-dirige Faircom Group, groupe international de marketing services.

Il assume diverses fonctions bénévoles au sein de : Centre Adrienne et Pierre Sommer, Pôle du Coeur de l’HEGP, Planète Urgence. Il est Membre du Conseil National à la Vie Associative en tant que personnalité qualifiée.

Il est également co-Fondateur : de la chaire de philanthropie de l’Essec, du Club des fund raisers (Association Française des fund-raisers),  du Comité de la charte de déontologie des organismes faisant appel à la générosité publique, d’Euconsult, european consult firm for non profit organisations. Il enseigne à I’IEP et la publié divers ouvrages et articles.

 COSAS – Conseil d’orientation scientifique et d’analyse stratégique
Le Conseil d’orientation scientifique et d’analyse stratégique de l’Iffres est, auprès du conseil d’administration, une instance consultative de réflexion et de proposition d’initiatives et de plans d’actions visant à identifier les bonnes pratiques, les enjeux majeurs et les actions prioritaires pour favoriser et renforcer les liens entre le monde socio-économique et le monde académique de la recherche et de l’enseignement supérieur en France et notamment la création et la réussite ultérieure des fondations de recherche et de l’enseignement supérieur.
Le COSAS est composé de 6 à 9 membres français ou étrangers, choisis en raison de leurs compétences, de leur réputation ou renommée internationale impliqués dans ces domaines. Pour assurer la diversité des points de vue nécessaires pour l’analyse stratégique, il est recherché un équilibre entre membres issus du monde académique et de la recherche, membres représentatifs du domaine de l’entreprise et de la société civile, experts du domaine des institutions à but non lucratif et experts des institutions publiques et gouvernementales impliquées dans le domaine .
Le Conseil a toute latitude d’inviter autant que de besoin des expertises additionnelles pour approfondir ses analyses et pour en évaluer l’impact potentiel. Il peut à ce titre inviter par exemple des représentants de la communauté des étudiants et des doctorantsLes membres du Conseil d’orientation scientifique et d’analyse stratégique sont nommés par le conseil d’administration et doivent être indépendants des fondateurs.
L’assemblée des fondateurs comprend :– Les personnes morales ou physiques ayant souscrit un engagement de versement lors de la création du fonds de dotation, quel que soit son montant ou ayant, ou ayant contribué à sa dotation initiale.– Les personnes physiques ou morales ayant souscrit un engagement de versement supérieur ou égal à 2.000 euros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *